samedi 18 juillet 2020

Sylvain Bataille

Mettez un chanteur dans votre "Motors"

Sylvain Bataille fait partie de ces artistes complètement inconnu, dont les infos essentielles n'ont pas fuité sur le net.

Alors écoutons deux très belles chansons qui devront être écoutées plusieurs fois pour en ressortir l'essentiel. La face A "A chacun son histoire" avec ses envolées de violons est parfaite, à mon goût. La face B "La terre est rouge" me fait furieusement à un excellent Claude Michel Schönberg (et un peu à Lenorman, vox !)  et je dois vous avouer que des deux, c'est celle que je préfère nettement. Une belle découverte.



A) A chacun son histoire (Ralph Bernet - Sylvain Bataille)
B) La terre est rouge (Sylvain Bataille) (Texte superbe)
Orchestrations : Paul Bayle
Production / Réalisation : J.P Rawson - F. Dreyfus
℗ 1975

Bataille




25 commentaires:

  1. Un autre que je peux ranger :-)
    C'est de la variété de l'époque et j'aime ça avec beaux arrangements même si à lavue de la pochette j'aurais pensé un peu plus rock...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi pensé à un petit côté loubard ... mais pas là !

      Supprimer
  2. Merci Tonton , une découverte pour moi
    Lenorman oui , j'allais le dire avant de t'avoir lu , mais on ne va pas se batailler là-dessus , surtout si on est d'accord

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce post TonTon. J'ignore si mes oreilles me trompent mais je trouve qu'il y a aussi du Demis Roussos dans sa voix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non tu peux et après on se dit qu'avait Roussos Lenorman et Schonberg qui lui barre la vue, c'est clair qu'il ne pouvait pas gagner la bataille 😁

      Supprimer
  4. Belle découverte ! De bonnes chansons, bien interprétées et bien arrangées.
    J'en écouterai volontiers plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour lui c'est vraiment raté, car il n'y a rien d'autre sur la planète musique à moins qu'il ait changé de nom ou autre chose, c'est vraiment la seule référence.

      Supprimer
    2. Il est peut-être devenu Julie Bataille... mouarf !

      Supprimer
    3. Honnêtement j'ai pensé à son père mais pas au trans genre 😇

      Supprimer
  5. La pochette est trompeuse, pas mal quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant en regardant de près ... il me semble que j'avais le même genre de futal .... une horreur !

      Supprimer
    2. Avec les "platform shoes" tu parles d'une époque 🤣

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. je n'aime pas vraiment la face A, trop variétoche niaiseuse par moments... par contre la B est très belle et profonde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi, je pense que l'on retrouve sur la face b son vrai côté.

      Supprimer
  8. Quel beau souvenir, un brave jeune homme qui avait envie de percer dans la chanson, je possède le disque, Tony était un copain à mon mari, j'aimerais avoir de ses nouvelles. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là je ne peux pas t'aider, désolé.

      Supprimer
    2. Vous parlez de Antoine Sil Alvarez alias Sylvain Bataille

      Supprimer
  9. Oui c'était mon voisin il habitait en Bretagne dans l'ille et Vilaine à Le Verger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez réussi à vous retrouver ? Désolé mais comme gogole a eu des problèmes, je me retrouve souvent avec des petits mots qui n'ont pas reçu de réponse, désolé encore.

      Supprimer
  10. C'est vraiment incroyable de tomber sur cette pochette que j'adore !!! J' ai longtemps cherché sur le net et rien trouvé au sujet de Sylvain Bataille. Merci pour le travail de recherche et le partage. Ces deux chansons m'ont accompagné depuis toutes ces années. Je les fredonne régulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir pour moi de ce genre de petit mot, c'est tout le sel de nos blogs, faire le plus de plaisir possible et en plus avec un disque de qualité. Ravi pour vous et merci de votre passage.

      Supprimer