mercredi 23 janvier 2019

Marie Laforêt

1ère Partie

Notre ami Yann s'est attaqué à une artiste adorée de tous, pour essayer de faire un point sur sa carrière musicale. Au tant vous dire que c'est une mission très pointue... car avec Marie Laforêt, on est jamais à l’abri d'une ressortie, d'une autre pochette, d'une déclinaison dans un autre langue que le français, enfin vous aurez compris, un beau travail de reconstruction, qui essayera de regrouper au mieux ses disques.

Je vous livre le travail, sans trop mettre mon grain de sel, en faisant quelques petites modifications sur les pochettes, certains ordres dans les titres, et supprimé les doublons, car un LP se déclinait en EP, en single 2 titres, tout était bon pour une sortie de disque. C'est la raison pour laquelle les années 60 ont eu un nombre faramineux de sorties.


Période 59 - 64

1959 Sonorama - Single - La rivière (en russe)
1960 EP             - Saint Tropez Blues
1963 EP             - Blowin in the wind
         EP              - Qu'est ce qui fait pleurer les filles
         EP              - Tu fais semblant
         EP              - Ils s'en vont sur un nuage (Marie chante pour les enfants)
         EP              - Vol 3
1964 Soundtrack - La vie conjugale (Frantz avec Guy Béart)
         LP               - Le premier
         LP               - La cantante dagli occhi d'oro (En italien)



ML59-64
Secours

mardi 22 janvier 2019

Jacqueline Taieb

La suite

Avec des bonus, des titres pas finis, des maquettes récupérées par Yann et des chansons oubliées, vraiment pour les amateurs de Jacqueline Taïeb.

Cette production est assez inégale dans sa qualité, des titres qui sont bien en dessous de ce qu'elle nous avait proposé par le passé.
Un petit clin d’œil à Beate Klarsfeld avec ce titre de 2016.


2001 - Maquette - Restez dans vos grottes
2005 - 33 T - Scoop

2006 - Maquette - Mon chat
2007 - 45 T - 7h du soir
2011 - Maquette - Vive la Tunisie - Dégage
2016 - Maquette - Beate


lundi 21 janvier 2019

Christian Delagrange

Le bruit des vagues

Ce 33t de Christian Delagrange, sorti en 1978, n'est que le deuxième qu'il sortait et malgré tout ça le succès était déjà presque derrière lui. Les titres "Fais moi rêver" et "Je suis slow" sont les seuls qui sortiront en 45t, après plus rien de bien folichon pour lui.

Le temps le fera rentrer dans le rang et on aura droit qu'à peu de disques intéressants de sa part. La mode avait passé et les vagues de cet album l'avait emmené loin des sommets des hit-parades. Tout fou le camp ma brave dame ⚓⚓⚓ 





Face A
Le cœur a marée basse (You and I) (Smit - Verwey - Delagrange)
Come back R'N'R (Take a hand) (Sprigfield - Delagrange)
Je suis slow (Lepers - Fabian)
Casablanca (Jeff Barnel - Jouveaux)
Savoir pourquoi (Lepers - Delagrange)

Face B
La musique (Lepers)
Fais moi rêver (Blin - Delagrange)
Rêves brûlants (Lepers - Delagrange)
Un fils comme toi (Remember) (J. Milles - Marshall - Delagrange)
Laisse moi déjà (Lepers - Delagrange)
Le coeur a marée basse (2) (Smit - Verwey - Delagrange)
Réalisation Jean Renard
℗ 1978

Christian
Secours

samedi 19 janvier 2019

Jean-Jacques Delarive

Delagrange comme référence ?!

Mais c'est le dernier disque de Christian Delagrange ? Mais non ma brave dame, il s'agit de Jean-Jacques Delarive qui vous chante "Oublier ton nom" en 1974 et on se demande si il n'y a pas eu des croisements de bandes magnétiques dans les studios d'enregistrements !

Moi j'adore cette variété, dite : "Pelle A Tarte" je vous promets que je ne vais pas oublier son nom à ce gaillard (quoique) et du coup la face b "J'ai fini de t'aimer" vaut aussi la peine de l'écouter, allez sur la piste et on commence le frotte-frotte...

Et du coup, à force d'aller vite, j'ai oublié justement de vous dire que ce Jean-Jacques est le même que je vous ai présenté dans une sélection, avec un titre de 1969 pour le concours Eurovision de la chanson.




A) Oublier ton nom

B) J'ai fini de t'aimer

(Simile - Delancray) (des habitués des charts)
Arrangements : Ouazana - Festi
℗ 1974

vendredi 18 janvier 2019

Les Porte-Mentaux

French Punk Rock

Les Porte-Mentaux est arrivé sur ma platine par hasard ! Vraiment "Elsa Fraulein" est loin de mon univers musical, même à l'époque.

Sur le dos de la pochette, tous les renseignements de ce chef d'oeuvre sont à lire, et ils sont surtout destinés aux amateurs du genre et aussi aux connaisseurs. A la lecture de" qui à fait quoi ", je dois avouer que je ne connais personne, peut-être le photographe de la pochette : Cyril Collard qui est le réalisateur du film "Les nuits fauves" qui avait fait grand bruit à sa sortie.



A) Elsa Fraulein 

B) Juste une bombe

(Michel Paul - Les Porte Mentaux)
℗ 1987


jeudi 17 janvier 2019

Jacques Debronckart

On est content

Jacques Debronckart a choisi la voie la plus difficile : celle de la qualité ... (continuer de lire la mise-en-bouche très sympa) ... Voilà du nouveau, du beau. Suis ton chemin Jacques, tu verras la route sera belle. Tes Amis : François Deguelt et Jean-Pierre Mottier.

Daté de 1969 "J'suis heureux" est un excellent disque, avec ses textes puissants et sa comparaison avec un Brel, Chelon (encore eux) n'est pas usurpée.

En écoutant les dernières chansons de Jacques Debronckart, nous avons l'impression très précise, très profonde que depuis Jacques Brel, il ne s'était rien passé d'important. Voilà ce qui s'appelle du compliment, mérité au demeurant.



Face A

J'suis heureux
Chambre d'hôtel
Ernest, un coup d'blanc
Les Quatre
La liberté
J'ai froid

Face B

Je suis comédien
Où sont les hommes ?
Mais si, mais si, je t'aime
Plus que 5 minutes
Ailleurs
La jeunesse d'aujourd'hui

Paroles et musique : Jacques Debronckart
Orchestre, direction : Jacques Denjean
℗ 1969


mercredi 16 janvier 2019

Les Plus Belles Chansons 1968

Sous les pavés, la musique

Un bel ouvrage que ce disque Philips (Mercury et Fontana) sorti en 1968 avec les stars de l'époque, comme têtes de gondole, à savoir : Yves Montand, Nana Mouskouri, Graeme Allwright, Claude Nougaro et j'en passe.

Pour le plaisir quelques découvertes : Jean Vallée "Les fous d'amour" Jean Arnulf "Chante une femme" et Félix Leclerc "Blues pour Pinky".

Ce disque traîne sur la toile, mais n'est qu'une mauvaise reconstruction, faite avec des versions des fois bien différentes du rip de l'album original.




Face 1
Yves Montand - La bicyclette (Lai - Barouh)
Nana Mouskouri - Le jour où la colombe (Heiman - Marnay)
Jean Arnulf - Chante une femme (Arnulf - Merri)
Catherine Sauvage - Le bonheur (Ferré)
Jean Vallée - Les fous d'amour (Vallée)
Graeme Allwright - Suzanne (Cohen - Allwright)

Face 2
Claude Nougaro - O Toulouse (Nougaro)
Barbara - La Dame brune (Moustaki - Barbara)
Félix Leclerc - Blues pour Pinky (Léclerc)
Georgette Lemaire - Vous étiez belle, Madame (Debout - Sevran - Dellene)
Michel Legrand - Je vivrai sans toi (Legrand - Marnay)
Juliette Gréco - Je t'attends à Charonne (Escudero)
✔✔✔ 1968