samedi 29 février 2020

A's+B's Sides Vol. 70

Tous les styles en cette date retrouvée
le 29 février.

Comme d'habitude, un peu dans tous les genres pour ces 45 tours qui ont eu leur petit succès dans ces années-là.


ABC - S.O.S. - United Kingdom (1983) J'aimais bien ce groupe, bon ça été de courte durée, mais je trouvais leur style très intéressant et très créatif.
Alice Cooper - School's Out - Gutter Cat (1972) Mon premier d'eux.
Amanda Lear - Salomon Gundie - Rockin' Rollin' (I Hear You Nagging) (1980) Retrouvé dans un "range disque" du bar, il n'a jamais du tourner, aucun souvenir.
Jimi Hendrix - Voodoo Child (Slight Return) - All Along The Watchower (1970) C'était déjà des ré-éditions pour ceux qui ne le connaissait pas.
Lobo - Don't Expect Me To Be Your Friend - A Big Red Kite (1972) Je crois qu'il a toujours chanté la même chose.


Martha Velez - Tell Mama - Swamp Man (1969) Superbe retrouvaille avec cette artiste à la voix inimitable.

Max Anderson - The Night - Instrumental  (1980) Italo Disco, boom boom ...oh oh oh !
Modern Romande (Don't Stop That Crazy Rhythm - I Can't Help Myself (1983) Un peu un osni que ce disque, car pas vraiment un style ... peut-être un "Matt Bianco" !
Ricchi E Poveri - Come Vorreil - Stasera Canto (1981) La machine à tubes commençait un peu à patiner dans la guimauve.
The Go-Go's - Our Lips Are Sealed - Surfing And Spying (1981) Top US, excellent.
The Hollies - Harlequin - What Am I Gonna Do (1979) Pas le meilleur, mais c'était un groupe fétiche chez moi.


vendredi 28 février 2020

Chansons Egarées Vol. 85

Musique pour le journée

Des retrouvailles, comme d'habitude et quelques chansons sans lendemain, mais tellement importantes pour nos archives souvenirs.


01 Shocking Blue - Get It On (1975) Pas un tube, mais tellement bon. Ce groupe génial.
02 Jean-Pierre Huser - Ping Pong (1972) Made in Switzerland, c'est pas mal du tout.
03 Nicole Rieu - Toute ma vie (1987) Découverte chez l'ami "Le Temps Des Souvenirs". Merci, car j'aime bien cette reprise.
04 Les Porte-Mantaux - Le grand bateau (1989) Ma découverte, le groupe et la chanson.
05 Michel Pagliaro - J'entends frapper (1975) Il était bon le gaillard.
06 Barry Ryan - Where Were You (1976) Un disque complètement passé à l'as, du bon Barry quand même.

07 Arlette Zola - Comme les autres filles (1969) Nouveau Rip de notre Diva nationale.
08 Avi Toledano - Il pleut sur la fin de l'été (1978) Cet artiste israélien est pas mal du tout, belle chanson. 
09 Gilbert Bécaud - La Vela Bianca (1962) Un petit clin d'oeil au grand Gilbert.
10 Guy Bedos - Discomedia (1978) Mouais ....
11 Claudio Baglioni - Signora Lia (1970) Artiste reconnu et adoré en Italie.
12 Lucky Blondo - Un monde avec toi (1967) Superbe reprise pour lui aussi.



13 Martin Garat - Le monde est fou (1985) Qui c'est qui a partagé ce gars, déjà ?!.
14 Mélanie Safka - Love In My Mind (1972) Notre Moumour à tous.
15 Native - Les Couleurs de l'amour (1998) J'ai retrouvé le CDS en faisant du rangement, c'était quand même vachement bon.
16 Michel Fugain - Le chevalier des causes perdues (1973) Je découvre beaucoup de titres de lui qui me plaisent énormément.
17 Claude Morgan - Le sherif qui danse (1978) Une drôle de surprise en attendant son 45t "Barbara Barbarella".
18 Bernadette Lafont - Une belle fille comme moi (1972) Le film vient de repasser à la TV, j'adore.

19 Claude Puterflam - Senora (1973) Je ne me rappelais pas de ce titre.
20 Claude François - Aïda (1970) Rip d'une deuxième face bidouillée par Eric Charden et qui ne se trouve pas sous tous les sabots ! A moins de posséder l'intégrale du gnome, mais là je vous laisse la responsabilité.
21 Jean-Jacques Juven - Où veux-tu que je sois (La vie de Saint Paul) (2015) C'est pas si vieux, mais ça sonne comme "dans le temps".
22 Gérard Palaprat - I Shin den Shin (2007) Même remarque pour lui aussi.
23 Daniel Sentacruz Ensemble - Linda Bella Linda (1976) Je suis d'accord pour vous dire que la version de Sheila est nettement supérieure à cet original.


jeudi 27 février 2020

Monique Thubert

Monique et Ses hommes

Monique Thubert s'est fait connaître par ses imitations chantées et parlées à la façon de Brigitte Bardot et c'est un peu tout ce que l'on peut trouver sur elle.

Associée à des artistes masculins : Max Fournier, Jean Valton, Danyel Alexandre, elle sortira quelques chef-d'oeuvre, dont les deux disques que je vous propose aujourd'hui :

1968 - Alors on danse avec Max Fournier
1971 - Pub Conseils de Jardinage Fisons avec Jean Valton

On peut également retrouver ses plus grandes tubes "Boff" et "Avec les oreilles" sur les compiles Ultra Chicks Vol. 1/2/3, Wizz et Pop à Paris.


EP Barclay 71278

A1) Alors on danse (B. Dupac - M. Fournier - J.L Chauby)
A2) Cocktail Blues (Daniel Samson) (Instrumental)
B1) Cocktail Blues (B. Dupac - M. Fournier - D. Samson)
B2) Alors on danse (J.L Chauby (Instrumental)
Arrangements et dir. musicale : Claude Denjean
Ⓟ1968

SP Columbia 75918

A) Conseils de Jardinage FISONS (Pas de référence)
B) Le jardin extraordinaire (Ch. Trénet) Interprété par Charles Trenet
Avec les compliments SCAC - FISONS
Ⓟ 1971


mercredi 26 février 2020

Régine

Une face B en attente

N'étant pas encore en possession de l'intégrale de Dame Régine, et bien je vous propose ce titre de 1970 "L'or et le rhum" qui était au départ la face A et qui a vite migré en face B pour laisser la place au titre plus connu "Le temps du Borsalino" qui est la musique du film avec ce bon Alain Delon.

Les macarons étaient déjà imprimés, alors ils n'ont rien changé !






A) Le temps du Borsalino (A. Popp - J.C Massoulier)

Orchestre direction : Michel Colombier
B) L'or et le rhum (F. Thomas - J.M Rivat (Traditionnel)

Orchestre direction : José Bartel
℗ 1970


mardi 25 février 2020

Monty

Face B égarée

Avec Monty, je continue la quête de ses différents titres et c'est sympa de pouvoir vous proposer cette chanson, complètement oubliée de son répertoire :

Trop bon avec les femmes de 1972

Sorti comme deuxième face de son titre du moment " Un certain standing" qui n'a pas fracassé les hit-parades de l'époque.




A) Un certain standing (Monty - De Scarano - Ibach - Vline Buggy)

B) Trop bon avec les femmes (Monty - De Scarano - Ibach - Michële)
Arrangements : Jean Claudric
Productions IBach
Ⓟ 1972

lundi 24 février 2020

Martine Baujoud

Artiste oubliée

Martine Baujoud de son vrai nom Martine Braujou s'est fait connaître sur Le Jeu De La Chance (Télé Dimanche) qu'elle remportera à deux reprises.

Sa carrière durera de 1967 à 1975 avec un succès mitigé, non dépourvu de titres intéressants comme sa version de Dalila et surtout celle qui la fera mieux connaître, "Un dimanche après la fin du monde" qui sortira juste après le EP que je vous présente aujourd'hui.

Pascal Sevrant lui ouvrira les portes de "La Chance aux chansons" en 1990, la même année que sa disparition à l'âge de 41 ans.



A1) Dalila (C. Carrere - L. Reed - B. Mason)

A2) Ouvre ton coeur (Open Your Heart) (E. Marnay - J. Trent - T. Hatch)
B1) Monsieur Charlie Chaplin (Billy Nencioli)

B2) A quoi ça sert d'aimer (J. Demarny - A. Borly)
Orchestre : Clyde Borly
℗ 1968

dimanche 23 février 2020

EP's Rock

Volume 03

Dimanche, service minimum, voici le troisième opus de la collection des EP's Rock des 60's, aujourd'hui, redécouvrez :

Eddie Hodges (1962)
Brenda Lee (1964)
Marianne Faithful (1964)
Cher (1966)


C'est ICI


samedi 22 février 2020

Elodie Destain

Rhada Khrishna Temple

Je sais ; c'est ton Destain ... Elodie de chanter cette adaptation du tube oriental, mis sur les ondes grâce à la patte d'un Georges Harrison, très inspiré spirituellement parlant.

Je vous avais proposé l'album en entier du Temple,  il y a un certain moment, et pour ceux et celles qui aimeraient se faire une soirée en jupette Zafranée avec un nouveau rip, et bien rendez-vous ICI.

Alors reste ta petite chansonnette avec cette voix, proche d'une certaine Esther, enfin presque. Malgré tout ça, et même sous la direction musicale de Michel Bernholc, je ne me souviens pas de t'avoir entendu, ne serais qu'une fois ! Et pour être presque complet avec toi, Elodie, on trouve un deuxième single à ton actif sorti en 1973 et plus rien.



A) Govidam (G. Ibos - Traditionnel)

Arrangement : Mukunda Das Adnikary
B) Les fleurs (J. Blanchard)

Direction musicale : Michel Bernholc
Direction artistique : Jacqueline (Nero) Herrenschmidt)
℗ 1972

vendredi 21 février 2020

Lionel Kazan

Pour être fini ... c'est bien fini

Lionel Kazan, beau gosse qui a du miser sur son physique pour essayer de faire carrière, choisira de mettre la flèche en nous présentant son single de 1989 "Je voulais te dire que c'est fini", dont acte.

Son patronyme est à ne pas confondre avec le gars de la Tv/Radio Lionel Cassen et que, de son vrai nom, Fernand Ouate (c'est la quoi ???) a réalisé quelques titres, à découvrir sur ce chanel ICI.



A) Je voulais te dire que c'est fini (Nicolas Skorsky)
B) Lise, c'est fait la valise (J. Dejean - Patrick Bourges - Pierre Zito)
Arrangements Tony Rallo et Michel Gouty
Production : Orlando
℗ 1989

jeudi 20 février 2020

NouveauXRip

D'ici, mais déjà paru ailleurs 
pour certains

Rien de bien nouveau, des rip de mes copies et un retour dans la lumière pour Brick, qui est un single souvenir pour moi et que j'ai retrouvé par hasard dans une cassette avec des vinyls pas encore triés et sans pochette, fallait s'accrocher ! De plus ce fût leur plus gros succès pour ce band assez éphémère.

Julie n'est pas la Julie auquel on pourrait penser, non ici c'est juste un disque pour l'été, sans lendemain et sans réel succès.

Romain Ruel avait déjà été proposé il y a un temps, ici j'ai juste fait un nouveau rip, c'est tout, alors pour les détails, c'est ICI. D'ailleurs c'est là que j'ai appris qu'il était le père de la chanteuse Elsa (T'en vas pas).

Vladimir Cosma méritait de repasser dans le moules à gaufres, pour en sortir un copie, presque, excellente.



Brick (1976)


A) Dazz (Version Single) (R. Ransom - R. Hargis - E. Irons)

B) Southern Sunset (R. Hargis)

Julie (1976)


A) Pour un slow d'été (M. Charreteur - Murmel)

B) Départ (D. Hartung)
Arrangements : J.M Deuterre

Romain Ruel (1979)


A) Va danser (P. Delanoë - R.L. Folai - J-F. Reverber)

B) Trois mandarines (B. Bergman - R. Ruel)
Prod. J. Vanloo

Vladimir Cosma (1983)



A) Pour l'amour (Interprétée par Annick Thoumazeau) (V. Cosma - C. Pimper)

B) La Chambre Des Dames (Instrumental) (V. Cosma)
D'après les romans de Jeanne Bourin



mercredi 19 février 2020

Julia Romagne

Le Temps du rock n' country

Julia Romagne restera cette illustre inconnue qui vous chante "Décidément j'ai plus t'temps" et "Dolly" en cette belle année 1985.

Sur la pochette, elle pose avec une guitare, alors on pouvait s'attendre à quelque chose de rock, mais au contraire sur le premier titre, c'est plutôt "country" avec sa petite voix à la Sabine Paturel, c'est assez sympa.

Alors "Dolly" tient toute la promesse avec son rythme, délicieusement rock n' roll, ......mais sois bon Johnny, reste bon Johnny ... be good, ma face préférée.

Cette même chanson participera à la sélection française pour l'Eurovision de 1985 et ne sera pas retenue et un certain (disparu) Roger Bens (fils de l'oncle Ben's !) aura les honneurs de représenter le pays.



A) Décidément j'ai plus l'temps (Christian Hirtz)

B) Dolly (Christian Hirtz)

Produit par Jean Kluger et Christian Hirtz
℗ 1985

mardi 18 février 2020

Salomon

Petite musique de ... jour

Salomon ... voilà tout est dit sur cet artiste ...... qui sous la houlette d'un Jean-Pierre Massiera, nous livre sa version "slowesque" du Concerto N°1 de Tchaikowsky pour devenir "Notre Concerto".

Un autre disque conjointement chanté avec un certain Joachim a été enregistré, on peut écouter "La chèvre de Monsieur Seguin" sur Utube, bien sympa cette chansonnette.




A) Notre concerto (Jean-Pierre Massiera)

Concerto N° 1 de Tchaikowsky
B) La fin (Jean-Pierre Massiera)

Arrangements : Paul Balle
Production : Jean-Pierre Rawson
℗ 1971

lundi 17 février 2020

Sandiego

Coup de chaud sur Sandiego

Voilà ! qui a t'il en commun entre Mexico et Monaco ? Et bien rien à part le soleil et cette chanson qui a du être l'original du beau Maurice.

Rien à dire sur ce groupe, à part trois petits disques et un producteur Fred Ferrari, connu grâce à sa collaboration avec Mia Martini pour "Donna Con Te".



A) Mexico (Squid A - Salermo - Magiordani)

B) Number One (Squid - A. Ferrari)


℗ 1977


dimanche 16 février 2020

(Disponible) Les Cailloux

Le long du chemin

Pour retrouver ce merveilleux disque, je vous donne rendez-vous 


Merci à Gaby.

vendredi 14 février 2020

Pascal Auriat

Artiste De Qualité

Pascal Auriat a déjà eu les honneurs chez Le Doc, avec son single "Et Si c'était ton fils" de très bonne qualité, comme déjà exprimé en ouverture.

Ses débuts en tant que chanteur : Jean-Paul Vuillerme, de son vrai nom, sortira peu de 33 tours, et quelques singles qui nous ramènent déjà à la fin des années 60.

La chanson de sa vie : Certainement celle qu'il a écrite avec Sevran et Lebrail pour Dalida "Il venait d'avoir 18 ans", succès parmi les plus grands succès de Yolanda.

Ses interprètes : Nous pouvons citer, pelle-mêle : Daniel Guichard, Ginette Reno, Shake, Les Poppys, Hervé Vilard, Mireille Mathieu, Dalida, Jean Guidoni et surtout Linda De Suza dont il deviendra le producteur.

La TV : Le thème plus connu : Noam et Goldorak, pour lui il participera aussi à l'adaptation de Fame qui deviendra "Aime".

Pour encore plus d'infos, je vous laisse vous rendre à cette adresse, (où j'ai puisé de bon cœur) qui complétera au mieux ce que je viens de vous proposer et ce même site vous donnera des infos sur d'autres auteurs-compositeurs.




Face A
Vie privée (Pascal Auriat)
Et si c'était fini (Pascal Auriat)
Y'a un fou dans ma rue (Claude Lemesle - Pacal Auriat)
Petit frère (Michel Jouveaux - Pascal Auriat)
Liberté provisoire (Pascal Auriat - Michel Jouveaux)

Face B
On ne dit Jamais la vérité (Pascal Sevran - Serge Lebrail - Pascal Auriat)
Dans ma maison (Pascal Sevran - Pascal Auriat)
C'est le tien, c'est le mien (Pascal Auriat - Serge Lebrail)
Qui je suis (Pascal Auriat)
Parle-moi (Pascal Auriat)

Arrangements et direction orchestre : Michel Bernholc

℗ 1975


PA75

Secours

jeudi 13 février 2020

Pierre-Alain Bastide

Alain Bastide

Entre 1969 et 1975, Pierre-Alain Bastide, également nommé Alain Bastide sortira 7 singles et pas un de plus.

Je vous avais déjà proposé "Les Dimanches d'Automne" sur une des mes collection de chansons égarées, car j'aimais bien ce titre,

1972 sera l'année de sortie de "Ombre" et "Rêve Marie" et pour cette occasion seulement, il se fera appeler Pierre-Alain. Anecdote, le même disque est sorti en 1971 avec une inversion dans l'ordre des chansons. Il avait d'abord misé sur "Ombre" 

Deux chansons légères et bien dans le style de la variété à la française, ni bon, ni mauvais, ça aurait pu marcher, mais on connaît la suite ; si il se trouve sur le blog, c'est que c'est un peu loupé.



A) Rêve Marie (A. Rossi - D. Bouvier)

B) Ombre (A. Rossi - D. Bouvier)

℗ 1972

mercredi 12 février 2020

Loppo Martinez

Peintre du mercredi !

Loppo Martinez a sorti trois Long Play en 14 ans et guère plus de 45 tous. Celui que je vous propose aujourd'hui "Mariana " et "Samba Café" est sorti en 1978 et n'a pas du rencontrer le succès.

De Loppo, on ne sait pas grand chose, juste qu'il s'est tourné vers la peinture, si c'est bien lui (oui d'après la pochette du disque, c'est bien lui) ?! En tout cas, je fais vite, car j'ai aussi les peintres à la maison et c'est le capharnaüm partout et il se peut que demain je dois faire relâche, alors profitez bien de l'oeuvre du jour.



A) Mariana

B) Samba Café

Paroles et Musique : Loppo Martinez
Réalisation artistique : Jean Mareska
℗ 1978

mardi 11 février 2020

Chanteurs Connus

Nous les avons tant aimé

C'est presque ce que l'on pourrait se dire pour le petit carré d'As que vous allez pouvoir déguster en ce jour.


Pensez à ces artistes, déjà passé à de nombreuses fois sur mon blog et qui n'ont plus besoin de pub, non juste écouter ces 45 tours, qui n'ont pas toujours eu le succès mérité.

Jeanie Bennett (1972)

Honneur aux dames, avec ce nouvel opus de notre Jeanie, presque nationale ! Ici c'est reprise sur reprise : Chicago de Graham Nash et Jour et Nuit de la comédie musicale Godspell.



A) Chicago Chicago (P. Delanoë - G. Nash)

B) Jour et nuit (Day By Day) (P. Delanoë - J. Schwartz)

Choeurs sous la direction de : Jean Musy
Direction artistique : Richard Bennett
Supervision : Léo Missir
Dessin : Patrick Loiseau

Bernard Sauvat (1975)

Un habitué de nos blogs, car énormément apprécié. Sur la face A "L'art de vivre" on retrouve vraiment le style de l'artiste que nous aimons.



A) L'art de vivre (J. Demarny - M. Millet)

B) Le Sac gris vert (D. Tardieu - B. Sauvat)


Jean-Pierre Santiana (1978)

Chose étrange sur ce disque de l'ami Santiana, c'est qu'il a ajouté son prénom, mais le succès était déjà derrière lui, où alors au fonds de "L'Aquarium".



A) L'aquarium (J.P. Santiana - D. Barbelivien)

B) Je ne suis plus là (J-P. Santiana - L. D'Alche)


Shake (1981)

Revenu de son lointain pays, Shake vient nous présenter son nouvel disque qu'il chante, un peu, dans sa langue natale, à savoir : Le Malais, c'est du très bon Shake.



A) La rivière de l'amour (Begawan Solo) (P. Sevran - D. Lozach Shake)

Arr. et Dir. Orchestre Orlando / B. Estardy / T. Rallo
B) Une belle en plein cœur (P. Delanoë - M. Monereau - P. Auriat)

Arr. et Dir. Orchestre Tony Rallo


Tous Ici