mardi 31 mai 2016

Elli & Jacno

De faux airs de Yazoo

Elli Medeiros et Jacno nous ont pondu ce single en 1982 et à part le fait de ressembler à du...sans en être, on peut dire que c'est pas du tout intéressant, aujourd'hui, comme disque. Un doigt et une note (presque) pendant toute la chanson, y'a pas de quoi casser quatre pattes à un canard. Et la face B, environ 50 secondes d'un machin electro-psychadélique, j'en ai froid dans le dos, tant c'est nul. Elle a bien fait de se mettre à l'abri sous un autre "toi....t" surtout pour son porte-monnaie. Il est clair que je ne m'attarde pas sur le côté producteur-donneur de job, ayant comme amis... étant le précurseur d'un mouvement musical en France, car ce n'est pas dans le propos du jour.



face a : comme dit ci-dessus (je t'aime tant) les deux (3:31)
face b : comme dit ci-dessus (chanson pour olivia) encore les deux (0:44)

8 commentaires:

  1. La référence à Yazoo est pertinente mais dans l'autre sens.
    Elli & Jacno était déjà connu avant même la création de Yazoo (en Mars 82, je viens de vérifier la date).
    Jacno est aussi le symbole de toute génération de gamin marqué par la pub pour Nesquik avec la bestiole Groquick...
    C'est vrai que c'est minimaliste au possible mais j'aime bien certains titres. Par contre la face B est exécrable...
    Ce qui m'amuse, c'est qu'il leur a quand même fallu 6 mois pour faire ce disque!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà le mot juste "minimaliste" et comme tu dis...face b !!! mais faut de tout pour faire l'histoire de la zik.

      Supprimer
  2. Je préfère Jacno seul au synthé dans "Rectangle" et "Triangle". J'ai toujours trouvé qu'Elli était une piètre chanteuse. Stinky Toys était déjà épouvantable d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  3. Et dire que la Miss a fait un big hit, mais je pense que le clip axé sur sa plastique a été pour beaucoup dans ce succès.

    RépondreSupprimer
  4. Yazoo (aussi appelé Yaz dans certains pays) c'était un membre fondateur de Depeche Mode, Vince Clarke et Alison Moyet. Il etait un précurseur en matière de pop électronique et New-Wave en Angleterre. Il fondera ensuite Erasure. "Just can't get enough" c'était lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis resté fan de Alison Moyet qui est une diva méconnue et c'est bien dommage, je possède tous les vinyles et cds, le dernier en date est un live extra !

      Supprimer
  5. Elli et Jacno super duo, représentatif des années 80 avec brio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour le style electro en français pas plus...:.)

      Supprimer