mercredi 21 juin 2017

Pierre Bachelet

Le Pape et Un "cochon"

Pierre Bachelet voilà un artiste qui a refait surface dans ma discothèque. Si comme tout le monde, je m'étais offert quelques 45t (Elle est d'ailleurs, Les corons et deux ou trois autres) il faut bien avouer que le reste de sa carrière était très obscure pour moi.
Comme chacun, je savais qu'il produisait, écrivait autre chose que ses disques, mais c'était assez flou et c'est pour moi toujours une découverte quand je retombe sur un disque de lui.
Aujourd'hui, 2 petites productions, "L'homme en blanc" un petit coup de cœur pour le Pape Jean Paul II, moi je préfère la face B "On s'reverra".
L'autre galette est la musique d'un film, dit érotique-cochon, "Gwendolina"  avec son thème principal "A Pikao" assez bien écrit et sympathique.
Comme son œuvre existe en intégrale cd, et bien je m'arrêterai là avec mes petits achats, le concernant, bien entendu.



A) L'homme en blanc (Jean-Pierre Lang - Pierre Bachelet)
B) On s'reverra (Jean-Pierre Lang - Pierre Bachelet)
© 1989


1) A Pikao
2) Chez Tom
(Musique Pierre Bachelet Ⓟ 1984)
Deux singles

7 commentaires:

  1. Il y a beaucoup de belles chansons à découvrir chez Bachelet
    J'aime particulièrement sa période 82/83 pleine de fraicheur "Ecris-moi" "Souvenez-vous" etc..
    Par contre je n'ai pas accroché à ses musiques de film
    je m'étais procuré l'intégrale dont tu parles à la médiathèque et ce cd là je l'ai boudé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis tu as arrêté de bouder ? Sérieux, c'est vrai qu'il y a beaucoup de belles choses chez cet artiste.

      Supprimer
  2. Pour ma part, j'aime ses B.O. (et je comptais reripper le 33 de Gendoline un jour ou l'autre). C'est purement instrumental mais certains des titres seront repris agrémentés de textes quelques années plus tard. (En particulier, on y retrouve la première version de "En l'an 2001")...
    Pour ce qui est de l'intégrale qui se respecte, elle reste incomplète avec quelques 45 tours manquant et les collaboration avec TeléMusic (Résonnance...)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grrr .. souvent comme cela avec les intégrales
      J'avais acheté en son temps un gros coffret de Julien Clerc intitulé "Intégrale 68/98" comprenant pas mal d'inédits (y figure même une pub Citroën )
      mais pas de trace de "Je tire ma révérence" retrouvé plus tard sur un cd d' "Il était une fois"

      Supprimer
    2. Et à l'inverse des fois on se retrouve avec des titres que l'on ne connaît pas, qui sont des démos de studios, des fois des bonnes surprises.

      Supprimer
  3. Bachelet s'était spécialisé dans les BOF érotiques. Emmanuelle reste un must car tout le monde le sait qu'elle était buccale et manuelle ! Je sors ....

    RépondreSupprimer