dimanche 5 juin 2016

Esther Galil

Prions mes biens chers frères

Esther Galil, déjà passé par chez moi, avait sorti en 1971, coincé entre "Le Jour se lève" et "Delta Queen" ce single qui ne rencontrera pas le succès et ce malgré Claude Engel à la production. Je dois bien dire, que sortit de l'armoire comme l'autre nullité que j'ai posté,  je pensais qu'elle ferait une belle carrière avec un voix pareille, mais bon on connait la suite, pourtant la chanson "Ima" avait des relents du jour d'avant et ça aurait pu fonctionner !




A) Oh Lord (Gilles Peram) 3:15

B) Ima (Gilles Peram - Jacqueline Néro) 3:48

5 commentaires:

  1. J'adore sa voix...Même les titres moins marquants je prends plaisir à les écouter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord pour sa voix, mais je trouve avec le recul que le choix des chansons dans sa période française était un peu toujours la même chose et je dis "dommage" qu'il n'y ait pas une espèce de réunion de ses titres en cd, enfin je crois pas.

      Supprimer
  2. j'aime ces deux titres, malheureusement à l'image d'une Corinne Hermès, elle n'a pas connu la carrière qu'elle méritait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire qu'il y a plein d'autres exemples, des chanteurs/teuses que j'aurais aimé voir aller plus loin.

      Supprimer
  3. Ciao TonTon
    est ce que t'as ce 45t de Esther Galil?

    https://www.discogs.com/Esther-Galil-Route-Number-Infini-Demain-Matin/release/4556660

    RépondreSupprimer