samedi 22 juillet 2017

Julio Iglesias

Chanteur sans frontière

Ce cher Julio a encore sévit dans cette année 79, avec ce single "Se Tornassi" en langue italienne (qui est une chanson de Albert Hammond ...) et avec une autre adaptation, celle du tube de Johnny "j'ai oublié de vivre" (mais pas de chanter) qui est devenue "Non si vive cosi" et qui fait l'intérêt de ce 45t.
Et comme les bonnes chansons ne doivent pas être oubliées et bien il en a fait une version espagnole, comme ça, tout tombe dans sa pocket.  Futé cet Iglesias, on comprend mieux son train de vie 😏



1) Se Tornassi (Hammond - Gomez)
2) Non si vive cosi (Revaux - Billon) (J'ai oublié de vivre)
© 1979

Iglesias 79

6 commentaires:

  1. Chanteur latin par excellence il aura usé toutes les langues méditerranéennes pour gonfler son compte en banque (à part le grec me semble-t-il)
    Sa manière d'interprétation ne charme que la gente féminine et me laisse de glace avec même se regard d'hidalgo qui frôle le ridicule.
    Je laisserai donc l'honneur aux dames de commenter. Il en faut pour tout le monde. 🙄🙄

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien vrai, Je me souviens que ma mam's adorait son tube de l'époque "Manuela" et qu'elle se pâmait devant ce footballeur d'opérette.

      Supprimer
  2. faut dire que la plusparts de ses chansons legendaires des années 70 et 80 sont écrit en team avec ses auteurs italiens Belfiore, Testa, Renis, Guantini, Balducci, Luciano Rossi :) Dans ces ans la la musique italienne etait très puissante en Espagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il a eu un énorme succès en Europe.

      Supprimer
  3. Finalement Julio c'est le Tino de son époque ! Comme toi Doc, il me laisse de glace (vanille / chocolat).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lui aussi il faisait tchi tchi et ensuite pschitttttttt !?

      Supprimer