lundi 27 mars 2017

Samy Goslan

L'ami Samy

Chanteur plus qu'anonyme Samy Goslan a sorti 4 singles en changeant de nom (Samy Goz) au cours de sa brève carrière, et de revenir à sa valeur sure Goslan. Son premier titre "Oh Nana" a eu un relatif succès de par ses passages en radio, à moins que se soit dans mes rêves 😷😷😷. Là, on est sur du lourd, bien pelle à tarte, un météore musical "oups je viens de voir son disque voler"... idéal pour les séances de ball-trap, malgré que sa voix puisse nous rappeler celle de Christian Delagrange, il aura du mal à lui piquer la vedette.
A écouter en priorité "Mariana" qui est de meilleure facture et plus "hit-parable".


1976


A) Sans amour (Johny Rech - G. Gesina)

B) Mariana (Johny Rech - G. Gesina)

Raymond Donnez (arrangeur) (Sylvie Vartan, Groscolas, Sardou, Vilard, Hallyday, Hardy, Carlos, Lenorman etc etc etc)
Samy G

7 commentaires:

  1. J'ai retrouvé "Oh Nana" sur le forum Rock6070 (http://www.rock6070.com/forum/viewtopic.php?f=31&t=1706&start=180#p103675).
    Effectivement, cela me rappelle aussi quelque chose mais comme beucoup de titres de l'époque.
    Ici, c'est tarte à la pelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui il y a eux aussi, mais vous avez officié aussi sur ce blog, je retrouve des noms connus. Je vais me le mettre en fav. Merci

      Supprimer
  2. 1976 c'était la fin de ce style pelle à tarte. Le gars débarque un peu tard... Sinon ce n'est ni pire ni meilleur que bien d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand même bien ce genre de niaiseries, pour les soirées "plic et ploc Gare au Ko".

      Supprimer
  3. Waouw ! Je ressort mes vieux "Podium" et "Salut les copains" pour m'inspirer !
    Le son disco à 4 centimes avec ses violons dégoulinant commence à poindre.
    Les pattes d'eph's y sont déjà.
    Du sous Delagrange et du sous sous sous DA Winter..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attend demain tu auras du sous Sanson et sous Lagrange, mais du bon sous sous :-)

      Supprimer
    2. Ce sera alors les "deux sous chics" chers à Gainsbarre et Birkin...

      Supprimer