lundi 13 mars 2017

Roméo

Classique enfantin

Roméo (Georges Brize) sortira une bonne dizaine de disques entre 1973 et 1978, juste avant que la voix tire sa révérence vers sa grande mue... Il faut reconnaître qu'il a eu un joli succès pendant cette période sous la houlette de l'équipe Carrère. En guise, de presque d'adieu, il nous chantera son Avé Maria en 1975 dans une langue proche du yaourte bulgare, le latin n'étant pas forcément à la portée de tout le monde. Faudra retourner le 45t (à l'époque) pour entendre une très jolie chansonnette, qui nous parle déjà de Noël, une jolie réussite. 
Bon. je n'ai jamais été un fan des bambins chantant, mais aujourd'hui il a presque mon âge, alors il faut relativiser.


A) Ave Maria De Schubert (Schubert)
B) Tous les villages s'appellent Bethleem (J. Larriaga -C. Carrère)
(Extrait du LP *La Nouvelle Pastorale*)

Romeo (1975)

4 commentaires:

  1. Je n'ai pas la face B dans ma compilation. Cool ! :)
    Je suis rarement déçu quand c'est écrit par Jim Larriaga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y'a toujours ce côté bonne humeur chez lui, je pense à Carlos, entre autre.

      Supprimer
  2. Je suis toujours partagé avec ces "bébé-chanteurs".
    Je continue à apprécier les chansons que j'aimais à l'époque où j'étais gamin mais après j'ai du mal à accrocher 40 ans après. Ave Maria est assez insuportable à mon goût...
    Par contre la face B est plus agréable sans êtretranscendant. C'est dégoulinant de bons sentiments...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu n'es pas fan, Mais il me reste encore un petit "Rachid" à poster, ce sera pour la semaine prochaine :-(

      Supprimer