dimanche 14 août 2016

Joan Baez

Séance privée

Joan Baez, sous la houlette du Maestro Ennio Morricone, enregistrera les chansons du film "Affaire Sacco E Vanzetti" un scandal judiciaire, concernant deux anarchistes d'origine italienne. Joan mettra des mots sur la musique d'Ennio en 1971 et sortira ce "protest-song" qui aura un succès d'estime, pas un "smash-hit" mais que j'ai adoré tout de suite. Si la chanson "Here's to you" nous est assénée comme on enfonce un clou, toujours les même mots à la gloire des deux "martyrs", la face B "La ballata di Sacco E Vanzetti" est plus douce, et nous narre la façon dont la loi peut (des fois) faire d'innocents, des coupables acceptables.




Lyrics : Joan Baez 
Musique : Ennio Morricone
3/71
1) Here's to you
2) La Ballata di Sacco E Vanzetti
Joan Baez

7 commentaires:

  1. La chanson avait quand même rencontré un beau succès, en France en tout cas. Je dis ça de mémoire, de par les passages sur les radios à l'époque, et puis il me semble me souvenir que tout le monde (les djeunzs) connaissait 'Here's to you'. La face B est magnifique.
    De toute façon, Ennio Morricone... c'est pas de la roulette de Samsonite.
    Le 45 a du bien se vendre cette année-là.
    Merci Tonton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai "c'est quand même pas de roulette..." juste excellent, mais j'aime mieux la B aujourd'hui.

      Supprimer
    2. C'est de toute façon un excellent disque et je trouve que Morricone a été bien mis en évidence avec la voix de Joan B.

      Supprimer
  2. Je confirme pour le succès français avec également la version de Moustaki...
    C'est l'une des meilleures ventes de l'année (Cf. cette excellente source d'information :http://www.top-france.fr/html/annuel/1971.htm)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens je ne connaissais pas ce site de références...maintenant je ferai attention :-)

      Supprimer
  3. Pour moi Joan Baez fait partie de ces voix qui me subjuguent. Quelle personnalité également ! A enchainer avec Melanie, Buffy Sainte Marie, Judy Collins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour ce quatuor de "blanches" mais il manque, à mon avis, à mon goût, la voix de tête...Joni Mitchell. Autrement comme toi, je suis un fan de ces filles, le dernier Judy Collins avec un petit jeune Ari Hest (bellissime)
      https://www.youtube.com/watch?v=JfnqZoxm0_E

      Supprimer