samedi 27 février 2016

Esther Galil

Bien décevant

Malgré Jean Schulteis comme arrangeur, Janik Top à la basse, Joe Ammer à la batterie, Claude Engel à la guitar et quelques autres, ce disque écrit par Esther Galil et Jeremy Badiale, ne décolle pas. Pire, il est limite agaçant. Sorti en 1978, il ne rencontrera aucun succès, alors pourquoi je l'ai acheté? Je devais faire confiance à la dame, à sa voix et tout le tralala, mais c'est raté.


1) Lover for ever (3:46)
2) Good Time (3:44)

11 commentaires:

  1. Pas trop top en effet. Elle en a fait des meilleures la Galil.
    Impression étrange lorsque j'écoute la face B, on dirait une copie de....la A ! Avec d'autres paroles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais averti, c'est pas terrible du tout! et oui ça y ressemble bcp!

      Supprimer
    2. Et ça ressemble aussi beaucoup à Kiki De "I've got the music in me"...

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si tu as fais le rapprochement mais Jeremy Badiane est sûrement le Jeremy Seffen que tu as proposé il y quelques jours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois qu'il y a un air de famille entre ces deux noms ? étonnant, car même discogs ne m'amène pas chez steffen quand je clic sur badiane (non ça c'est l'infusion) Badiale!

      Supprimer
    2. Jérémy Badiale (avec un 1 L, désolé) est au crédit des 2 disques! Je m'étais fait la réflexion que cela devait être son vrai nom...

      Supprimer
    3. En poussant un peu mes recherches (pas trop quand même), Jérémy Steffen a également enregistré sous le nom de Stefen (en éludant un f).
      En tapant Jérémy+Stefen+Badiale dans Google, on touve qu'une certaine "Vanessa Badiale" est abonnée au profil Google de "Jérémy Stefen"... Indice convergent, non?

      Supprimer
    4. Il en y a des Jeremy Stefen mais ça ne devait pas être son vrai nom au gus

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Alors là, je n'y comprends rien... Il y avait tout les éléments pour que ce disque soit bon, mais la mayonnaise n'a pas pris. Dommage, il y avait du potentiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi sur ce disque elle en fait trop, trop américaine si j'ose dire.

      Supprimer