lundi 6 février 2017

Marcel Amont

De la joie, des chansons d'opérettes

Marcel Amont avec ce LP tout léger et tout en bonne humeur, savait tout chanter, comme dirait un compagnon de blog "il pourrait même chanter le bottin". C'est suite à l'émission sur AVERTY et ses shows télévisés que je me suis dit, c'est le moment.
Pour ne pas bouder notre plaisir, voici un duo qui est resté dans ma mémoire ici est qui va très bien avec l'album du jour qui est sorti en 1963. (Merci à Ludo@) (Il a fallu bidouiller un peu le fichier de départ, mais le résultat est très plaisant).


Face A
Le Muletier et la jeune personne (Offenbach - Meilhac - Halevy)
Dans la vie faut pas s’en faire (Christiné - Willemetz)
Méditerranée (Lopez - Vincy)
Oh ma Rose Marie (Friml - Harbach - Hammerstein)
Les inséparables (Yvain - Willemetz)
Romance (Lecoca - Clairville - Siraudin - Koning)
I love Paris (Porter - Larue)

Face B
Si vous n'aimez pas ça (Yvain - Willemetz)
J'ai toujours cru qu'un baiser (Lehar - Rivaire)
La leçon de solfège (Lecoca - Mellhoc - Halevy)
L'heure exquise (Lehar - De Flers - Cavailllet)
Il est minuit (Yvain - Mirande - Willemetz)
Romance de Maître Pathelin (Bazin)
On a l'beguin (Benatzky - Dorin - Besnard)

Marcel Amont.rar
Marcel de secours

4 commentaires:

  1. Intéressant...
    Pour 1963, cela reste très moderne dans les orchestrations...
    Une des multiples facettes de cet artiste complet qui nous met de bonne humeur dès le matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus il ne se prend pas trop au sérieux, en s'amusant même avec l'accent du sud, quel talent!

      Supprimer
  2. L'opérette, comme le musette, j'y vais toujours à reculons... Sauf qu'ici c'est Marcel Amont qui interprète, donc ça passe. De là à m'emballer, faut que je vois à l'écoute de tout l'album. Mais sur les deux extraits, je n'ai pas trouvé ça ringard, mais sympathiquement désuet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors moi j'y vais carrément à fond et à reculons, mais Marcel à réussi à m'amuser et me divertir avec ce disque, quel talent !

      Supprimer