mardi 23 mai 2017

Jacques Haurogné

*** Award du Disque Débile de l'année ***

Jacques Haurogné vous présente sont premier 45 t. sorti en 1986, et qui l'a fait connaître au Printemps de Bourges (c'est son site officiel qui le dit) et diamant sur le gâteau, si vous voulez mettre ce disque dans votre panier, il vous faudra débourser € 990, alors là j'en reste sur le cul ! Il est en rupture de stock et il est clair que si ils en ont pressé 2 exemplaires et bien le mien n'est pas encore à vendre, quoique ! :-()
(Les enchères sont ouvertes).
Depuis cette expérience, il optera pour des prestations à destination des enfants, je pense qu'ils doivent bien se gondoler quand il leur chante ce genre de ... à vous de définir.
Encore un petit mot : Je demande à Sim de sortir de ce corps ....



A) Les aventures de Babeth Oven (P. Rallichon - T. Garcia - L. Van B - J. Haurogné)
B) Flash (J-L Chauvin - J. Haurogné - J. Guegen - T. Garcia)
JHaurogné

14 commentaires:

  1. Voilà qui correspond bien à horreur musicale. Je ne sais pas si il a une formation classique ou lyrique mais il joue des vocalises comme personne. Je dirais que ça ressemble à un mix entre Marc Charlan et Klaus Nomi en plus branquignol !
    Une perle rare qui a dû faire bondir L. Von B. Dans son caveau.
    Continue ainsi Tonton, tu es sur le bon chemin de la concurrence en terme e chansons improbables et debiles ;-))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez surprenant ce genre de productions mais j'adore ce côté décalé. Pas de quoi casser quatre pattes à un canard, mais quand même :-()

      Supprimer
  2. Ah ouais, quand même ! Les mots me manquent...
    Il espérait en vendre le gars ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il avait abusé du chouchen ....

      Supprimer
    2. Oui à 990 euros pièce ! Et encore c'est un prix d'ami. Tout y est sublime pochette comprise.

      Supprimer
    3. Et les costumes et les décors sont de William (je ne sais plus son nom) Cornell Cornevell ou quelque chose comme ça !!!

      Supprimer
    4. Cromwell de pacotille carnavalesque.

      Supprimer
    5. Cromwell c'était pas un "ministre" sous Henri VIII, celui qui finit pendu sur les douves de Londres par ce gentil Henri... ? Quelle belle série "Les Tudors" c'était captivant et fantastique.

      Supprimer
  3. L'ami Jacques n'a pas eu besoin de Henri, il s'est pendu tout seul comme un grand. Et vu ces vociférations, il ne s'est pas pendu par la tête. ....😨😨

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouïe ouïe pas avec vos ouïes Monsieur Ouïe

      Supprimer
  4. "Belle" curiosité tout de même, qui honore ce blog par sa gloubizarrerigolotemoidundouteofafrica
    Et pi, oser garder un nom pareil, c'est du masochisme. En plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouahhhhhh l'adjectif "gloubizarrerigolotemoidundouteofafrica", j'ai du prendre le Gros Roger pour voir la définition :-)

      Supprimer
  5. eh bien, c'est une bonne surprise pour moi ! C'est tellement décalé que j'y ai pris plaisir... dans le genre, je trouve que c'est réussi (à part les paroles qui sont parfois idiotes)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "(à part les paroles qui sont parfois idiotes)..." t'es sympa, on pourrait dire plus...

      Supprimer