mercredi 16 décembre 2015

Les Chansons Perdues Vol. 6

La foire aux souvenirs et découvertes continue


Buzy - Baby Boum (Club remix) à jouer à fond, à fond) ça été un des rares tubes français joué dans mon Club Disco Cécil (j'ai pas choisi le nom :) ) (1988) la house music montrait déjà les dents et on sortait de la disco italienne
Carène Cheryl - Aimée ou amoureuse (1975) ça sonnait bien comme Sheila
Charles Dumont - Ta cigarette après l'amour (1968) après il ne restait plus qu'à rentrer à la maison
Christophe - La petite fille du 3ème (1972) pas sûr qu'aujourd'hui il écrirait le même texte !
Claude Michel - Chaque jour je pense à toi (1976) Il a enregistré plus de 20 disques et est resté fidèle à ce délicieux potage
Claude Michel - Mal d'amour (1978) c'est toujours mieux avec une deuxième couche
Crazy Horse - Un jour sans toi (1972) je les ai croisés dans un club à Gstaad et suivi leur carrière. Le "Best of" est nécessaire dans toutes les bonnes bibliothèques.
Dalida - Salma Ya Salama (1977) encore une version différente, je l'avais sur une K7, alors la qualité est ce qu'elle est.
Dani - Sans astérique (1966) avec cette chanson elle est pas restée sur le Botton (!)
France Gall - Le monologue d'Emilie (1976) extrait de ce fameux show TV "Emilie ou la petite sirène 76". Il serait sympa de revoir chanter Marie France Pisier
François Valéry - Dinons ce soir en amoureux (1978) lui aussi aimait les chansons douces
Françoise Hardy - Villégiature (1981) extrait de l'excellent LP "A suivre". Sur la même galette on trouve "Tamalou" "ça va comme ça (un jour tu te retrouveras le nez dans ton caca) :)  
Frank Olivier - Souviens toi d'only you (1980) de lui pour lui ce produit de Belgique
Frida Boccara - Cent mille chansons (1969) Sa voix merveilleuse desservait bien son répertoire pas gai...pas gai...
Ginette Garcin - Quand je serai Peripa...(1966) extrait de son EP "Cresoxipropanediol en capsule" j'adore, dommage du peu
Ginette Reno - N'oublie jamais (1995) Chanteuse Québecoise à voix, c'est le froid qui doit faire cet effet, car on y trouve beaucoup de crieuses, si j'ose dire.
Johnny Rivers - Rockin' Pneumonia Boogie Woogie Flu (1972) un bon rock pour relancer la soirée.
Ludovic - Ciao (1974) on continue dans le sirop bien coulant, après Claude Michel et en attendant les Criaki, Jeremy Steffen, Santiana, j'en ai encore sous le coude
Philippe Nicaud - Brève Rencontre (1970) trouvé le LP chez Emmaüs 
Sir Douglas Quintet - Mendocino (1969) peu ré-édité ce bubble song
Stone - Baby Stone (1967) déjà du Charden
The Manhattan Transfer - Je voulais te dire que je t'attends (1978) La fameuse chanson de Michel Jonasz reprise par ce merveilleux groupe de Jazz. J'avais racheté le LP tellement le nombre de passage en boîte avait amoché le son de la chanson
The Manhattan Transfer - Malaise en Malaisie (1983) Là ils se sont essayés à une chanson d'Alain Chamfort, résultat réussi..
  Vol. 6

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. tout ça va nous emmener en Villégiature Joyeuses Fêtes

      Supprimer
  2. trop c'est trop... mais pas pour ce sirop.
    Merci beaucoup et bonne fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on aime y'a jamais trop...Joyeuses Fêtes

      Supprimer