mercredi 16 mai 2018

Noëlle Cordier

Battisti en français

Pour ce dernier 45t de Noëlle Cordier (pour le moment) je vous propose cette jolie reprise d'une chanson du duo à succès italien, Mogol et Battisti, (io vorrei ...non vorrei ... ma se vuoi) qu'Alain Boublil adaptera en français, pour nous donner "La Fille D'Un Seul Amour" sorti en 1976.
Je trouve le résultat très plaisant, car il n'est toujours pas simple de faire une adaptation de LA star Luigi Battisti, tant ce dernier a déjà vampirisé SA chanson, donc je suis assez étonné et charmé par le résultat.
La face B se laisse écouter avec plaisir également et de grands compositeurs-artistes se sont attelés à l'écriture de ce titre "Comment l'oublier", bon on le sait ce n'est pas toujours un gage de succès.

 

A) La fille d'un seul amour (Mogol - Battisti - Boublil)
B) Comment l'oublier (Boublil - C.M. Schönberg - F. Pourcel)
℗ 1976

11 commentaires:

  1. Encore une fois on peut se demander qui est l'ivrogne qui a pondu une pochette aussi hideuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aussi mettre en doute les qualités du coiffeur, c'est navrant cet emballage à la con pour un aussi joli produit !

      Supprimer
    2. Malgré leur nom, le label n'avait pas la pêche sur le coup...

      Supprimer
    3. je fournis le chocolat chaud pour la coupe Melba ! De là à dire qu'elle a une coupe au bol, on pourrait s'en servir pour la dite coupe Melba, ouf je m'en sors.

      Supprimer
    4. ET y'a Jo qui fournit les pommes sur son blog ;-D

      Supprimer
  2. Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi concernant la vampirisation de la chanson car pour les français moyens ils ne connaissaient pas la version originale (Et je doute même qu'ils connaissaient Battisti avant la pub pour les parfums)...
    Je me souviens d'avoir entendu ce titre de Noëlle Cordier à la radio mais considérait cela comme une nouvelle chanson et pas comme une adaptation (comme les titres de Joe Dassin)
    Mais vu ta situation neutre (coincé entre l'Italie et la France), je comprends ton point de vue... Je pense que tu dois faire la même remarque quand c'est une chanson française qui a été adaptée en Italien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que Lucio n'est plus trop connu en France, donc je suis assez d'acc avec ton commentaire.

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas Battisti non plus , ( nous on est coincé entre les flamands et les français )

    Merci pour cette nouvelle Cordier à mon arc

    RépondreSupprimer
  4. Joli contraste entre le chant calme des couplets et celui ample des refrains.
    Belle face B également.
    Juste un peu dommage que le pressage ne semble pas terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le pressage tu n'as pas encore entendu le EP de Arlette estampillé No 1 de 1965, encore une grosse Mer... de la maison Liberia, mais on fera avec :-)

      Supprimer