dimanche 6 mai 2018

David Christie

Il a tout chanté

David Christie le chanteur sur lequel on a tout dit, merci à Jo "Voici un bon exemple d’artiste caméléon, qui entre ses premiers 45t au milieu des 60s jusqu’à sa mort en 1997 ne cessera de s’adapter à l’air du temps. Sous le nom de David Christie (Jacques Pépino de son vrai nom), et sous divers pseudos." (dixit) et au Doc  qui vous permettent de retrouver pas mal de titres de cet artiste disparu, sans oublier Seric pour un "Napoleon Jones" absolument nécessaire pour se balader sur toute la palette des facettes de ce chanteur.
Mon petit 45t du jour contient deux jolies chansons, un slow "Si demain tu t'en allais" et un petit truc rétro pour se faire un charleston "C'était Paris en 1925" tout ça mis sur le marché en 1970.


A) Si demain tu t'en allais (J. Bolden - F. Bonifay - M. François)
B) C'était Paris en 1925 (J. Bolden - F. Bonifay - M. François)
℗ 1970

ChristieBolden

8 commentaires:

  1. A) une petite intro style film d'épouvante
    un refrain à la Marc Aryan
    un clin d'œil au bal des lazes dans le couplet
    B) On change de film avec Charton Heston , puis on franchit le pont de la rivière kwaï

    Finalement , c'est plaisant , merci Tonton flingeurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens je vais me refaire un petit Bernard Blier, quelle bonne idée.

      Supprimer
  2. "Si demain tu t'en allais" fait très pelle à tarte. Dans le bon sens du terme :)
    "C'était Paris en 1925" aurait pu être signé J.J. Debout.
    Vraiment, il est surprenant ce David Christie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si nos "suiveurs" ont suivi tous les petits liens, ils arriveront au même constat "Vraiment, il est surprenant ce David Christie !". Je parle de ceux qui le découvrent, nous les "vieux" briscards ont se laisse quand même étonner aussi.

      Supprimer
  3. Ça reste de la bonne petite variétoche. Y'a mieux, mais y'a pire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa production disco a été plus retentissante quand même. Comme dit Jo, là c'était du "PelleAtarte" comme tous les chanteurs du moment.

      Supprimer
    2. Vraiment touche à tout David...
      Pour le côté rétro, "Comme en 1925" en 1970 c'est comme si on chantait "Comme en 1973" aujourd'hui... Cela relativise...

      Supprimer
    3. Avec le recul je me demande ce qu'il lui est arriver pour ne pas avoir vraiment percé dans ce début de carrière. Enfin je veux dire que je ne m'en souviens pas du gars dans ces années-là.

      Supprimer