dimanche 29 avril 2018

Maya Casabianca

4ème série de 1961

Maya Casabianca aurait pu être la sœur de Dalida, mais que nenni, quoique c'est presque la même chose, quelques "RRRRRRRR" en moins.
La seule raison pour laquelle j'ai pris ce disque, c'est que j'avais envie d'écouter sa version de "Zou Bisou Bisou" diablement exotique, elle aussi, et bien moins intéressante que celle de Gillian Hills. La surprise viendra de ses interprétations des autres titres adaptés de succès divers et variés.
Il est à noter que cette artiste, sortira une flopée de disque dans les années 60 et qu'elle disparaîtra des ondes à l'arrivée de la nouvelle génération de chanteuses.


A1) Reviens à Sorrente "Torna a Surriento" (E. GB. Curtis - A. Roque - L. Gueteville)
A2 Nuits d'Espagne "Spanish Harlem" (Leiber - Spector - Salvet - Morisse)
B1) Oui, devant Dieu "La Novia" (J. Prieto - M. Tézé)
B2) Zou Bisou Bisou "Zoo Be Zoo Be Zoo" (Shepherd - A. Tew - M. Rivegauche)
Avec Alain Goraguer et son orchestre
℗ 1961

Maya bisou bisou

5 commentaires:

  1. Maya a enregistré le titre "champs elysees" signé Rod Mckuen, si un amateur connaissait le titre original ? Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allé écouter ta chanson et bien je suis désolé je n'ai pas la réponse, je connais pas trop la disco de Rod qui est quand même conséquente. Peut-être tu auras une réponse avec les pros de la variété internationale. Sait-on jamais !

      Supprimer
  2. La voix est très proche de celle de Dalida. C'est troublant.
    Petit disque très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi trouvé cela très proche comme voix, même des fois l'accent et les rrrrrrr c'est presque trop!

      Supprimer