mercredi 21 mars 2018

Frédéric François

On va rester

Frédéric François en 1990 continue à nous chanter ses chansons d'amour. La recette est toujours la même et le public toujours très friand de ses belles canzone d'amore, à l'eau de rose. Mais bon, il ne va quand même pas jeter la recette du succès par la fenêtre.
"C'est toi qui pars, c'est toi qui pleures" et "Envoyez-nous Chaplin" feront le plaisir des amateurs de cet artiste, alors bonne écoute.


A) C'est toi qui pars, c'est toi qui pleures (F. François - S. Barracato - M. Jourdan)
B) Envoyez-nous Chaplin (F. François - J.M Bériat - S. Morel)
Direction : Jacques Revaux / Régis Talar
💖 1990

FF90

6 commentaires:

  1. Aux derniers nouvelles, il a gagné 3 médailles aux Jeux de Pyeongchang il y a quelques jours... ;-)
    https://www.coeurhandisport.fr/athletes/ACDH-ATHL-58bef9.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un vrai sportif en effet, le FF des jeux olympiques je voulais préciser :-()

      Supprimer
  2. Enfin un commentaire constructif !!!
    Un peu de FF ça passe, trop ça lasse.
    Rien a retiré de cet opus qui reste dans son trip pour MD50A !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en croise pas souvent des FF, sauf tous ceux que le blog d'à côté, spécialisé dans la restauration de l’œuvre de cet artiste, nous propose. Que des hits quand même.

      Supprimer
  3. la face A, du vu et revu, aucun effet sur moi. Par contre, coup de coeur pour la B, j'adore la musique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peu de dire que c'est du vu et revu, c'est sa recette maison et comme je dis il aurait tort de s'en priver. Quand à la b c'est vrai que je la trouve aussi plus nouvelle.

      Supprimer