vendredi 2 février 2018

Georges Chelon

Musique de Film

Georges Chelon voilà un artiste qui me laissait froid quand il passait à la radio/tv dans les années 60, mais depuis j'ai opté pour le rattrapage, car je le découvre à chaque disque avec plaisir.
Ici il nous livre le thème musical du film "Le Grand Dadais" dont je n'ai aucun souvenir. L'intérêt aussi de 45t, c'est le fait que le titre "Mes Amis, Mes Amis" semble ne pas avoir été repris sur les diverses compiles qui sont annoncées sur le net. Donc avis aux collectionneurs.




A1) Le grand dadais (Avant...)
A2) Le soleil
B1) Je l'ai vue
B2) Mes amis, Mes amis ...
Paroles et Musique : Georges Chelon
Orchestre Direction : Lucien Lavoute
℗ 1968


GC68

9 commentaires:

  1. Un petit arrière-goût de Brel… non ?
    Je suis agréablement surpris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est indéniable qu'il ne renie pas cette filiation !

      Supprimer
  2. Et 50 ans plus tard il continue à sortir de beaux albums qu'on trouve en particulier sur le site de la maison de production EPM Musique.
    Ne connais pas ce 45t et ,comme toi, ne garde aucun souvenir de ce film
    Je prends avec plaisir, merci TonTon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore un ou deux LP de lui a ripper !

      Supprimer
  3. Ce gars a de grandes qualités artistiques, c'est indéniable mais je lui reproche ce côté trop sérieux et limite sinistre qui lui donne un air prétentieux. J'ai quelques disques d lui (45t et 33t) et il a toujours cet air triste. Celui-ci je ne l'avais pas donc merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu le même avis que toi Doc. Ses chansons sont de qualités, mais je reste encore en partie hermétique. Mais je le réécoute régulièrement en attendant le déclic.

      Supprimer
    2. Ca va arriver je ferai des piqures de rappel cette année encore :-/)

      Supprimer
  4. Merci pour ce bel EP , je ne connaissais celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le début de sa carrière est un vrai filon de très bonnes chansons, donc à suivre.

      Supprimer