mercredi 13 septembre 2017

Gozzi

Gozzi ...    est là !

Gozzi Dominique chanteur venu... on  ne sait d'où et qui y est retourné très vite. 3 disques dans les années 80, celui-ci paru en 1988, avec Didier Barbelivien aux commandes, est le dernier de sa brève carrière, "T'aimer comme ça" a quasi la même intro que le Tam Tam Du Vent de Sheila. (c'est aussi signé par Didier !)
Je l'ai chiné parce que sa tête me rappelait vaguement un avocat qui avait défrayé la chronique dans mon canton.
Bon, c'est vrai on dirait le blond footballeur avec ses cheveux dans le vent ... (mais oui celui qui est assis sur son tabouret, non c'est Les Inconnus) surtout sur la face b "Howard" que je trouve "plus" ... mais alors un petit peu plus ...


1) T'aimer comme ça (Didier Barbelivien)
2) Howard (Didier Barbelivien)

℗ 1988
Gozzi

13 commentaires:

  1. Sur la face A , la voix qui vient du plus profond de son Gozzié me fait songer à celle de Barzotti
    J'aime surtout Howard en face B
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, entre Barzotti et Schulteis vocalement. Sinon niveau compos c'est du Barbelivien au kilomètre...

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'avec Barbelivien il est inutile de le mentionner, tant sa trame de composition est reconnaissable, presque immédiatement.

      Supprimer
  2. Avec une telle voix, il aurait plutôt dû se tourner vers le rock, tendance "dur".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt à la Joël Daydé ou autre Dimitri, qui avaient tous les deux des voix intéressantes.

      Supprimer
  3. La coupe mulet ! Barzotti revient dans sa voix. Inconnu au bataillon et pas fan !
    https://i.pinimg.com/736x/1c/d0/b0/1cd0b044ed429acbe18f2ba4eae5b89d--yearbook-photos-school-photos.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe coupe pour l'hiver, jamais froid dans le cou, une merveille :-)

      Supprimer
  4. Hereusement qu'il y a le Baron Estardy pour rehausser les morceaux parce que vocalement, j'ai du mal à comprendre comment il a pu sortir 3 disques...
    Il y avait pourtant du potentiel dans ces chansons...

    RépondreSupprimer
  5. Je me permets de coller mon commentaire issu de ma rubrique chanson branquignole (lorsqu'elle était active)

    quote=

    "Ouh ! Il n'avait pas l'air très content Gozzi. Eh ! Faut se mettre à sa place.
    Un : on lui avait bâclé une pochette moche, deux : Barbelivien comme auteur compositeur, et en plus, le pompon : on lui fait chanter qu'il gagne un dollar par seconde.
    Ils se foutaient vraiment de sa gueule !"

    /cot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça valait la peine de faire ce comment, car ça résume bien l'idée de cette production.

      Supprimer
  6. pas mal, je prends. Ce sera toujours bien au dessus des horreurs rap rnb d'aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que c'est meilleur que ces rap insupportables ... je dois être trop vieux pour ça maintenant.

      Supprimer