mercredi 14 juin 2017

Caroline Grant

Passage éclaire

Caroline Grant, voilà une chanteuse mimi des années 70, qui aura une carrière très brève. Le premier 45t qui a accroché mon oreille c'est "La défaite" qui nous révèle la voix puissante et chaleureuse de cette artiste. Ce disque sera joué et rejoué dans les années 80 par un de mes d.j qui l'avait exhumé de ma disco, lors d'une soirée seventies... déjà !
Le second opus "Ne m'oublie pas" est sorti dans la foulée, mais marquera moins nos esprits et nos envies de danser le slow.
Comme il fait beau, vous avez droit aux deux singles, c'est cadeau pour découvrir cet artiste, qui avait déjà fait un duo avec Francis Lai, en 1974, pour la musique d'un film "Toute une vie".


1) La défaite (Gérard Layani)
2) Rien n'a changé (C. Carmone - M. Jouveaux - P. Auriat)
Dir. mus : Jean Musy
© 1977


1) Ne m'oublie pas (J. Schmitt - J. Fredenucci)
2) Je t'aime comme la pêche aux oursins (J. Bany - C. Grant)
Dir. mus : Aldo Franck
© 1977
Caroline Grant

8 commentaires:

  1. Il avait plutôt bon goût ton D.J. mais il était pas un peu dépressif et/ou Est-ce qu'il enchainait avec "C'est bon pour le moral" pour ne pas plomber la soirée?
    Ca me fait penser aussi beaucoup à Hélène Segara...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pour les débuts de soirées de semaine, du disque à la demande pour ces "dames de la nuit" qui fréquentaient mon club, pour leur petit déjeuner,(quelques whiskies pour se donner du coeur à l'ouvrage) comme elles disaient. Belle époque, forte sympa et drôle.

      Supprimer
  2. Belle découverte
    Je ne connaissais pas du tout
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était court la découverte, car elle n'a pas insisté la bougresse !

      Supprimer
  3. "La chanson de Craonne" est presque festive après Caroline Grant, mouarf !
    Je déconne, car elle avait du potentiel, si elle avait pu étendre son répertoire à d'autres ambiances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire je pense qu'elle n'avait la voix qu'à chanter des chansons désespéréeeeeeeeeeeeeeeeeeees, je déconne aussi :-()

      Supprimer
  4. J'aime les chansons sombres et sentimentales, mais là, c'est trop lourd, vraiment trop pour moi. Je n'accroche pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais nommée : la chanteuse pour les dédicaces. Même les "oursins" piquaient :-)

      Supprimer