dimanche 29 janvier 2017

Sacha Distel

A moto dans St-Tropez, ça pourrait être pire

Sacha Distel , éternel, en 1979, un petit 45 t. sans gros potentiel malgré une jolie chanson en face A, mais il vous faudra retourner le disque pour écouter la face B "Après minuit le samedi soir" et son saxe à la Billy Joël, pour rester sur une excellente impression, avec comme un air de déjà entendu.


A) On ne peut plus se cacher (B. Murthy - C. Carrère - V. Buggy)
B) Après minuit le samedi soir (S. Distel - C. Level)
Sacha Distel (1979)

2 commentaires:

  1. C'est typiquement le genre de chansons d'albums ce qui ne signifie pas qu'elles soient mauvaises mais qu'effectivement elles n'ont pas vocation à sortir en singles... D'autant plus que la pochette est vraiment de mauvais goût...
    C'ezst quand même nettement meilleur que sa reprise foirée de Venus quelques mois plus tôt....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas dire que son passage chez Carrère fut le meilleur moment de sa carrière !

      Supprimer