lundi 24 octobre 2016

Georges Chelon

EP 1966

Georges Chelon commence sa carrière en 1965, en pleine période yéyé. Fallait oser, mais comme il propose des chansons dites "à textes", il passera à travers la déferlante avec succès. En 1966, sort le EP du jour avec le titre "Morte-Saison" (c'est pas du rock, mais c'est bon). Il recevra la même année le prix de l'Académie Charles-Cros (à quoi ça sert qu'il se décarcasse) du disque français. Sa carrière est riche d'une trentaine d'albums et dans les années 2000, il participe régulièrement (plus de 4 fois) à la tournée "Age Tendre et Têtes de Bois". Les 4 titres de ce disque, sont tous excellents et valent le moment que vos oreilles leur accorderont. Je prépare un autre EP de lui, pour continuer ce petit moment de super qualité.



A1) Morte-saison

A2) Demain

B1) Alors, je suis parti

B2) Merci pour tes bons voeux

Paroles et Musique : Georges Chelon
Georges Chelon (1966)

4 commentaires:

  1. A écouter avec parcimonie tant il fout le bourdon (Faut au moins un Carlos ou un Topaloff pour s'en remettre)...
    Ma préféré reste le "Père prodique"...
    Pour le côté anti-yéyé mais que l'on a également vu sur la tournée Age Tendre, cela me fait aussi penser à Lenny Escuderos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leny aussi c'était pas rock ! Faudra que je fasse quelques posts plus légers... :-()

      Supprimer
    2. Comme Seric, j'aime bien de temps en temps, car c'est bien écrit et bien chanté, mais ce n'est pas gai. Encore moins que Guichard, pour dire !

      Supprimer
    3. Comme il a dit, il faut au minimum une chanson bien rigolote pour faire passer la pilule, mais là j'ai rien en réserve, je mettrai un titre pop :-()

      Supprimer