samedi 3 septembre 2016

Philippe Clay

50 ans de carrière

Philippe Clay, de son vrai nom Philippe Mathevet, est un chanteur et acteur français qui a commencé sa carrière, bien avant que nous soyons nés. Riche d'une carrière cinématographique fort prolifique, un nombre assez important de disques et des apparitions dans des films, comédies TV. Ce 45 tours sorti en 1971 est extrait du LP de la même année, qui contient une chanson faisant référence à Hitler, Mussolini et Franco et qui sera interdit d'antennes. Je me souviens de lui, dans des rôles de méchants et d'obscurs personnages (Notre dame de Paris). Autrement il faut vraiment écouter les paroles de "Morose" car en 1971 c'était déjà "aujourd'hui" Nous n'avançons pas beaucoup, zut alors :-)



1) La quarantaine (H. Dijan - D. Faure)
2) Morose (H. Dijan - D. Faure)
Philippe Clay (1971)

6 commentaires:

  1. J'aime bien. Un joli succès. Il était jugé un peu réac' parfois par ses textes (Comme Mes Universités...).
    J'aime bien le duo qu'il avait fait ave Gainsbourg à la télé :https://www.youtube.com/watch?v=oEE1xaT5DfE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel duo, génial. C'est vrai je le vois bien grand copain de Georges Marchais à cette époque. (qui se souvient de Georges dans votre pays ?)

      Supprimer
  2. 'Morose' est dans le même esprit que 'J'suis heureux' de Jacques Debronckart, avec la petite gouaille propre à Philippe Clay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il y a Utube pour se rafraîchir les esgourdes,j'ai écouté Debronckart et ça m'a renvoyé en enfance, chanteur à texte on disait, non ? enfin "Adelaïde" m'a bien (re) plu.

      Supprimer
  3. Des textes vraiment intéressants ! "Morose" est si ironique ! Effectivement ça n'a pas beaucoup changé depuis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devait être à fond de gauche avec des idées bien arrêtées.

      Supprimer