samedi 10 septembre 2016

Hervé Vilard

Tubes de 1973 et 1974

Hervé Vilard était, dans cette décennie des années 70, une machine à tubes. Aujourd'hui je vous propose deux 45 tours qui se suivent directement dans le temps, et qui sont construits sur le même style (genre) "chanson d'amour pour ménagère de plus de 40 ans", donc pas besoin de deux posts, allons à l'économie. Il passait bien, au moment des slows, on pouvait compter sur lui pour réunir les couples sur la piste de danse.

1973 adaptation du tube de Dominico Modugno "La Lontananza" de 1970


1) Pour toi ce n'était rien (D. Modugno - P. Delanoë)
2) Je n'aurai pas le cœur (Ibach - Dessca - Revaux - Pierre Groscolas)


1974 


1) Amoureux d'un soir (C. Assous - H. Vilard)
2) Pense t'elle à moi (C. Assous - H. Vilard - M. Roland)
H. Vilard

6 commentaires:

  1. Je connais peu la discographie de ce chanteur, à part les grands hits. Je me promets toujours de m'y intéresser, et puis d'autres disques passent devant... Les deux extraits sont vraiment de la bonne variété 70s. Facile d'écoute mais bien foutu.

    RépondreSupprimer
  2. Oui le gars n'a pas fait qu'un passage éclair, il avait le savoir-faire aussi, et un certain talent, même si des fois certaines productions ont été un peu casse-pieds (certaines adaptations de Toto, déjà en italien on avait subit une indigestion, alors quand ça nous revenait en retour et en français, fallait résister, pour éviter de le prendre en grippe !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si vous avez remarqué le changement de Cie : Carrère puis Tréma !!!??
    On le laisse trop souvent de côté le Hervé !
    Je ne suis pas trop au courant de ce qui a été réédité correctement dans sa carrière mais j'ai ENORMEMENT de disques du chanteur en 45t qui a été prolifique des 60's aux 80's.
    J'ai ces 2 chansons aussi mais je ne pense jamais à poster le gaillard ! Pourquoi ? Je ne sais pas !
    Bonne piqûre de rappel, Tonton ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui chez Carrère il a eu son gros tube "Amore caro amore bello" et il a du se rendre compte très vite que le gaillard n'était pas trop net avec les droits aux petits sous-sous :-) J'ai fait le marché today et il y en avait des kilos dans les caisses, comme les Richard Anthony, mais j'ai pas acheté, j'ai trouvé d'autres trucs assez sympas,

      Supprimer
  4. Je me souvenais de "Pour toi ce n'était rien" mais je ne l'associais pas Hervé Vilard qui fait partie aujourd'hui des chanteurs ringardisés malgré des tubes à la pelle...

    RépondreSupprimer
  5. A l'époque j'avais trouvé ça étrange qu'il sorte cette version si tard par rapport à la vo, dans ces autres adaptations le petit nous avait habitué à plus de réactivité, faut croire qu'en partant de chez carrère il a eu un petit blanc... mais belle chanson quand même.

    RépondreSupprimer