mardi 13 septembre 2016

Dick Rivers


C'est pas du rock (heureusement)

Dick Rivers (on ne traduit pas, c'est interdit par les fans) a toujours été une énigme pour moi. Voilà un gars qui a passé les âges sans vraiment faire de gros hits (vous pouvez me corriger) enfin moi je ne me souviens de pas grand chose. Il y avait sa "maman qui n'avait pas sa musique" (pouvait-on la blâmer) et mes connaissances s'arrêtaient là. Bien sur, le début de carrière avec Les Chats Sauvages a été couronné de succès, mais il m'est impossible de citer un titre, pourtant j'écoutais la radio et je regardais les émissions de variété de l'époque, non pour moi C'est L'Inconnu. Alors de trouver ce EP a été un "pile ou face" ou un "je prends, je prends pas", et je suis heureux d'être tombé sur ces chansons, qui ne sont ni du twist, ni du rock, (car maintenant je m'en souviens, ses adaptations me gavaient grave) mais des ballades fort agréables. Sorti en 1964 se sont des adaptations de chansons d'ailleurs.





En écoute :
Rien que toi
 

Dick Rivers  (1964)

10 commentaires:

  1. Je voulais poster u Dick après la paire de burn de ce week-end mais je me suis abstenu... :-D
    Pour ma part, je viens de voir que son LP psychédélique "L'?" réalisé avec Manset vient d'être réédité.
    Bonne nouvelle que j'attendais depuis longtemps
    http://www.lesechos.fr/14/04/2016/lesechos.fr/021837704029_la-pepite-oubliee-de-dick-rivers.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. intéressant et je me demande ce que Dick o Dick a fait de différent, musicalement parlant, car avec cette voix poussée "à la copie" des rockeurs, je suis quand même septique ! Mais je reste volontiers en attente de cette découverte. :-)

      Supprimer
    2. "seront étonnés de le découvrir dans cette réédition qui rappelle beaucoup « SF Sorrow » des Pretty Things ou encore « Tommy " des Who"

      Des références qui donnent sacrément envie de se pencher sur cet album psyché !!!

      Supprimer
  2. Ça m'a l'air bien alléchant cet album avec Manset.
    Je suis étonné que tonton ne connaisse pas des titres comme Nice, baie des Anges ou Tu n'es plus là ou Sale mambo....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis refait des titres de lui avec les chats, c'était pas trop ma tasse de thé, je vais suivre avec sa carrière solo, tout d'un coup Nice baie des anges me dit qq chose, mais faut que je l'écoute pour me rafraîchir la mémoire, il fait partie de ces chanteurs que j'ai zappé :,)dans le genre je préférais Eddy ! J'ai quelques titres mais rien de génial à part ce titre sur le Atomic Café, non vraiment zappé.

      Supprimer
  3. Pour 'L'Interrogation' ('L'?'), il s'agit d'une réédition avec les passages parlés de Manset, qui avaient dégagé lors de la sortie CD précédente. Si j'ai bien lu.

    "Réédition en vinyle limité de son album culte"
    Culte dès sa sortie en 1969, l’album « L'interrogation » tient une place définitivement à part dans la discographie de Dick Rivers. Conçu avec l’aide de Bernard Ilous et Alain Legovic (futur Alain Chamfort), sur une idée de Gérard Manset, cet OVNI désarçonna en effet les fans de Dick à l’époque, qui attendaient davantage un brûlot Rock n’Roll qu’un concept-album enregistré avec un orchestre symphonique.
    Avec L'interrogation, Dick avait choisi de se démarquer du ron-ron binaire en vogue, flirtant avec un certain psychédélisme (la bossa-nova et le flamenco de « La couleur de l’amour » et « La ville nue », le blues terminal du « condamné (au matin) », le folk boisé de « J’aime une fille »...).
    Sans cesse revu à la hausse depuis, « L ? » a été remasterisé en 2016 d’après les bandes master 1/4 de pouce. Ce traitement rend justice à cet album culte.


    Sinon, le Dickou a commis quelques bons alboumes au début des années 80, certains carburant au vrai rock racé reprises de trucs de Costello, Dave Edmunds... flanqué de musicos des plus respectables, avec des gratteux comme Chris Spedding, Albert Lee, Billy Bremner (Rockpile), etc.

    http://www.dicksite.fr/Livret%20Sans%20L%C3%A9gende.htm

    Sinon, il est vrai que malgré une carrière énorme et variée, il a toujours peiné à obtenir de vrais cartons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec des "commentaires" comme celui de dicksite, cet album devrait être "La légende..." alors le premier qui le poste va bien éclairer ma culture riversienne. D'avance on dit Merci.

      Supprimer
  4. L'? de Dick Rivers avait déjà fait l'objet d'une réédition en CD chez Magic Recors en 1999 avec en prime 13 bonus tracks de maquettes et démos de juin 1968.

    Pas de passages parlés par Gérard Manset mais est-ce qu'ils apportent vraiment un plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme personne ne semble intéressé par un rip de ce CD, je l'ai rangé dans ma collection.
      Voici les titres qui y sont repris :

      Dick Rivers - L'interrogation

      01. Le vent (3:09)
      02. L'interrogation (2:47)
      03. Que tout change (3:04)
      04. La couleur de l'amour (2:49)
      05. J'aime une fille (2:11)
      06. Ce train (2:36)
      07. Le pays oublie (3:00)
      08. La ville nue (2:46)
      09. Une vie entiere (2:09)
      10. Le condamne (au matin) (3:17)
      11. Je sais (3:03)
      12. Le vent (reprise) (0:50)
      Bonus Tracks
      13. Un homme est mort (3:43)
      14. Cet air-la (2:38)
      15. Meme (3:25)
      16. Tu ne sais rien (3:10)
      17. Summertimes blues (2:07)
      18. I was made to lover her (2:23)
      19. L'oiseau noir (2:16)
      20. Psychedelic (2:54)
      21. A la sueur de mon front (2:47)
      22. Pas tres jolie (2:22)
      23. Il y a tout juste un an (3:24)
      24. Comme-çi, comme-ça (2:47)
      25. Shalamako (3:18)

      Supprimer
    2. C'est certain, je ne connais absolument rien, si tu mets un petit lien pour nous permettre de l'écouter et bien je suis preneur. Merci

      Supprimer