vendredi 16 septembre 2016

A's + B's Sides Vol. 8

45 Tours anglais




Les Bee Gees dans un tube incontournable des années 70, un John Miles essayant de reproduire le succès de "Music" sans trop y arriver. Lesley Jayne a eu la chance d'avoir Bachelet pour lancer ce disque. Les Three Dog Night auront le plaisir d'avoir une adaptation aux petits oignons de leur succès "Mama told me", par Patrick Topaloff.

En écoute :
Léo Sayer - Long tall glasses
The Hollies - Mad Professor Blyth
A's + B's Sides
(Vol. 8)

4 commentaires:

  1. Du 1er choix comme d'hab'...
    Bee Gees : Mélodies imparables bien meilleures que leur période disco
    D. Osmond : Mis à part "Crazy horses", le reste peut rester chez les mormons...
    Inner Circle : Ce disque est particulier dans la carrière du groupe avec un chanteur intérimaire suite au décès du précédent (accident de voiture). Le reggae en face est mou du genou par contre la face B est vraiment bien. Le top
    John Miles : Il tente de faire du hard FM et comme il le dit lui-même c'est tellement mauvais pour qui apprécie la "Music"
    Leo Sayer : J'aime bien sa voix nasillarde. Pas mal de succès dans les 70s...
    Lemmy Constantine : Un peu air de comédie musicale bas de gamme. Au suivant...
    Lesley Jayne : J'adorais cette chanteuse à l'époque et c'est toujours le cas. Du pop-rock agréable
    Olivia Newton-John : C'est la redécouverte de ce volume. Entre Fleetwood Mac et Pat Benatar, cela change de Grease...
    The Hollies : COmme les Bee Gees, de belles mélodies. JE préfère la B avec le son de banjo (?) inhabituel...
    Three Dog Night : Précusseur de Joy tothe world
    UB40 : Un son un peu trop 80s à mon goût...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Hollies sont un peu le groupe oublié de toutes ces années et c'est bien dommage tellement ils ont des titres sublimes, faudra que je me penche sur leur cas pour essayer de faire quelque chose :-)

      Supprimer
  2. Le titre d'Olivia Newton-John est mon favori de sa carrière (bien que sorti en 1978 en Belgique), c'est la période John Farrar géniale.
    Donny Osmond sans sa famille c'est bof bof.
    Inner Circle, j'adore ce reggae un peu roots.
    Constantine et le Miles sont des découvertes.
    Le reste je connais déjà.
    Belle compilation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'Olivia j'amais bien la chanson du petit dauphin, encore ce petit mamifère...:-()

      Supprimer