mardi 30 août 2016

Disco Cécil 1987

Maxi dance en Juin 1987

Disco Cécil était le nom de mon club (qui n'a pas été choisi par moi, mais le groupe propriétaire !) Comme dans l'environnement immédiat il se trouvait une clinique privée avec le même prénom Cécile, et bien ils ont choisi ce chemin (de traverse) pour arriver à ce drôle d'orthographe (peur de rien). Elle était la sainte patronne des musiciens, voilà pourquoi (je pense) ils se sont arrêtés sur ce patronyme. Donc en ce mois de Juin 87, ces maxis étaient ceux qui tournaient dans la boîte. Les filles étaient à l'honneur, avec une préférence pour les titres de Sandra, Janet Jackson et Herb Alpert et Judy Cheeks.




You'll never be alone (Judy Cheeks)
You'll be mine (Sandra)

Disco Cécil
1987

Diana Tell

Si j'étais ...

Diane Tell, née Fortin en 1959 au Québec, a rencontré le succès avec son deuxième LP "Entre nous" avec le smash-hit "Si j'étais ... un homme"  en 1981. Le disque du jour "Faire à nouveau connaissance" sort en 1985 sur un texte signé par Françoise Hardy. En 1990, elle obtient le rôle de la groupie dans la comédie de Berger/Plamandon "La légende de Jimmy" (qui sera son plus gros succès). Elle enchaînera avec une autre comédie musicale "Marilyn de Montreuil" de Jérôme Savary. En 2008, elle participe à la comédie "Je m'voyais déjà" de Laurent Ruquier autour du répertoire de Charles Aznavour, dont elle assurera une centaine de représentation. Habitante et mariée dans la région de Biarritz, elle est très active dans la vie humanitaire aux commandes de son mono-moteur, elle paye de sa personne, avec des voyages vers l'Afrique. Moi je dis Bravo :-)



1) Faire à nouveau connaissance (Françoise Hardy - Diane Tell)
2) Partie (Stephane Montanaro - Diane Tell - Laurent Stopnicki)
Diane Tell

lundi 29 août 2016

House Music - Maxi Single

D-Mob

Daniel Kojo Poku, anglais de son état, a connu le succès sous le nom de D-Mob avec son titre : "It is time to get funky" 1989 et comme ces chanteurs producteurs avaient le sens des affaires, il (D-Mob) se faisait appeller "Dancin' Danny D" pour produire d'autres artistes du mouvement House-Music. Comme tous les autres producteurs-chanteurs de musique de club, il aura une carrière assez brève, environ 7 ans. Il faut dire, que ces Messieurs, voulaient tout et tout de suite, quitte à faire la même chose, répéter le même son et lasser les Clubbers, car comme on le sait les genres en boîtes changent rapidement. Il y a une exception; c'est la France qui passe aussi bien des titres de Guettaz (beurk) et Desireless (peu mieux faire) et d'autres titres de chanteurs français, chose que l'on ne voit pas ailleurs, ou quasi pas. Je me rappelle avoir invité au début des années 90' Laurent Garnier qui osait mixer "les rois mages" avec un titre house, bon lui c'est un Bon.



1. It is time to get funky (Poku - Coolson - Reynolds - Scarlett) 7:17

2. Trance Dance (Poku) 8:17
D- Mob (Maxi 1989)

dimanche 28 août 2016

Arlette Zola

Elle a fait cui-cui (mais pas trop)

Arlette Zola sort ce single chez Vogue en 1969. Bien sur que ce disque a fini dans le juke-box, on soutenait à fond la carrière de la citoyenne de Fribourg. Si la chanson "Mon petit oiseau" est assez cucul...:-) aujourd'hui la face B "Comme les autres filles" est beaucoup plus intéressante et agréable à écouter, à vous de faire votre choix ! J'y entends des petits accords à la "Daydream" des Wallace Collection.


A) Mon petit oiseau (B. Kesslair - Christian Schaeffer)
B) Comme les autres filles (H. Baeriswil - Jean Albertini) 


Arlette Zola (1969)

samedi 27 août 2016

The Crazy World of Arthur Brown

Au feu

Arthur Brown (complétement allumé de son état) sort en 1968 ce titre complétement déjanté "Fire" et quel succès énorme. Je me souviens qu'il passait dans les émissions de Guy Lux avec sa petite lampe à huile sur la tête (je suppose que ce n'était pas de l'essence ?!) et il lui mettait le feu (pas à Minux), le délire, j'adorais et encore aujourd'hui ce titre vaut son pesant d'huile parfumée...psychedelic rock (c'était peu de le dire).
Ce week-end, service minimum, l'informatique a eu chaud (Fire Fire) et mon pc aussi :-)


1) Fire (Brown - Crane)
2) Rest Cure (Brown - Crane)
Arthur Brown (1968)

jeudi 25 août 2016

Disco 1977

High Life 1977

Compilation de saison (comme nommée par Sieur Seric) elle contient de très nombreux tubes, de genre bien différent. De grosses pointures se battent pour être N°1 au Hit Parade, bien des gagnants : Abba, Sheila & B. Devotion, Laurent Voulzy etc. Mais je relèverai les titres de : Long Tall Ernie & The Shakers (que je vous ai proposé en découverte il y a quelques temps) et celui de Peter Sue & Marc (Le trio Suisse obsédé par l'Eurovision :-)



Listes des titres
en écoute :
Do you remember (Long Tall Ernie & The Shakers)
Cindy (Peter, Sue & Marc)
HIGH LIFE 1977
 20 Original top hits

mercredi 24 août 2016

The Duke Of Burlington

Flash dans la nuit

The Duke Of Burlington était un groupe de Jazz-funk italien qui eu un énorme succès grâce à leur mega-tube "Flash" sorti en 1969, et qui est, comme chacun le sait, un titre du "The Marquis Of Kensington" de 1967, la face B de leur obscur 45 tours, passé inaperçu (Sister Jane). En 1970, le "Duke of" a remis le couvert et l'Italie leur a de nouveau fait un triomphe avec "Viva Tirado" (part 2) que l'on entendait dans les Juke-box des bars et des plages. Ce titre est resté excellent, ils avaient également repris "La Bourrée" de Jethro Tull, on aurait dit que c'était la même version, tant elle ne laissait pas apparaître de différences.



1) Viva Tirado (Part 2) (Gerald Wilson)
2) Devil's Trillo (Crino)

Version originale de Flash clip
The Duke Of Burlington (1970)

mardi 23 août 2016

Nouveau Lien Julien Clerc

C'est pas plus gentil comme ça :-)



Ici

Diane Dufresne

Avant Stella Spotlight 

Diane Dufresne, chanteuse et peintre québecois voit sa carrière, vraiment, démarrer en 1972, avec l'album "Tiens-toé ben, j'arrive" avec le méga-tube "J'ai rencontré l'homme de ma vie" qui sort en 1973. La même année, elle sort ce 45 tours "Pars pas sans m'dire bye bye" qui lui aura un succès plus timide. A écouter la face b "D'vant ma télévision" de Plamandon et Cousineau, fait furieusement penser aux délires vocaux d'une certaine Yoko Ono. Les années 70 seront encore marquées par sa brillante interprétation de la chanson "Les adieux d'un sex symbol" de la comédie musicale, que tout le monde connaît,  "Starmania". Pour être un peu plus complet (si c'est possible) elle sortira dans les années 2000, un album live, avec des titres classiques, tels que : "Addio del pasato" (G. Verdi) et "Oft denk ich sie sind nur ausgegangen" (Gustave Mahler) complétement délirant et géniaux.





1) Pars pas sans m'dire bye bye (Plamandon - Cousineau)
2) D'vant ma télévision (Plamandon - Cousineau)
Bonus : Addio del passato (Live avec Orchestre Symphonic de Québec)
 Diane Dufresne

lundi 22 août 2016

Hit-Parade 70-2

Pathé Marconi

La dernière compilation de cette maison de disque en ma possession (je continue mes recherches avec les marchands) est datée 1970 et renferme des chansons bien moins connues à mon oreille. Par contre les titres de : Les Variations "Free Me" Régine "Parisse" et les deux autres Pop Jupiter Sunset "Back in the sun" et Steppenwolf "Hey Lawdy mama" ont ma préférence. Il faut dire que je ne m'en souvenais pas trop et c'est avec plaisir que je les ai fait, à nouveau, tourner sur ma platine. 


Face 1
Julien Clerc - 4h du matin (Clerc - Vallet)
Steppenwolf - Hey lawdy mama (Kay - Byrom - Edmonton)
Richard Anthony - Il pleut des larmes (Dino Ramos - Catherine Desage)
Jupiter Sunset - Back in the sun (M. Jourdan - B. Bergman - A. Canfora)

Sacha Distel - Quand il y en a pour deux, il y en a pour trois (Gustin - Tézé)
Triangle - Elégie à Gabrielle (Jeanneau - Fournier - Prévotat - Farges)
Bourvil et Jacqueline Maillan - Ça (je t'aime moi non plus) (Gainsbourg - Mithois)

Face 2
Wallace Collection - Parlez-moi d'amour (Lenoir - Mackay )
Los Diablos - Un rayo de sol (Fernando) (Vangarde - Plant - Carrère)
Adamo - Va mon bateau (Adamo)
Lee Marvin - Wand'rin' star (Lerner - Loewe)
Régine - Parisse (Heider - Jay - Marnay)
Variations - Free me (Marc Tobaly)
Gilbert Bécaud - Charlie, t'iras pas au paradis (Bécaud - Delanoë)

Hit Parade 70 Pathé Marconi (2)
secours

dimanche 21 août 2016

Stray Cats

miaou miaou

Stray Cats (Lee Rocker - Slim Jim Phantom et Brian Setzer) (Rocker et Phantom sont des pseudos vous l'avez certainement déduit) est un groupe de rockabilly qui a été fondé en 1979 (Les petits jeunes) et qui tournent encore aujourd'hui. Très influencé par le son de "Bill Haley" ils sortent leur premier disque en 1981 et celui-ci rencontrera le succès assez vite et pour bon nombre de nous, nous fera redécouvrir et aimer ce son, si particulier, très années 50. Les membres du trio de départ, essayerons d'entamer une carrière solo en sortant quelques disques, bien perdus (pour moi). Aujourd'hui, on réunit tout le monde est on s'écoute cette chanson "You don't believe me" extrait du premier LP du groupe et qui sera mon seul achat de leur production, mais quel 45 tours excellent !



1) You don't believe me (Rocker - Phantom)
2) Cross that bridge (Brian Setzer)
Stray Cats

samedi 20 août 2016

Isabelle Aubret

Un premier amour

Isabelle Aubret débute sa carrière en 1961 avec le 45 tours, deux titres, "Nous les amoureux". En 1962 elle gagne l'eurovision, pour la France, avec le titre "Un premier amour" qui est extrait du Lp 10'' du jour. (8 titres) ici en version remastérisée (par les japonnais) (trop fort). Entre les accidents et les hauts et les bas de la vie, la dame a été une amie, interprète de Jean Ferrat, qui sera royal avec elle et les royalties sur certains titres qu'il lui offira (de l'amitié forte). Elle participera à nouveau à l'Eurovision en finissant sur le podium avec la chanson "La Source". Elle fait énormément de scènes, où son talent peut s'exprimer au mieux. Sa façon de chanter reste touchante, toujours à fleur de peau, une écorchée vive mais qui sait se sublimer quand elle est devant un public. Malgré son répertoire, pas yéyé pour un rond,  elle à le droit de faire aussi partie de la tournée "Age tendre et têtes de bois". Pour être complet (enfin presque) signalons qu'elle fera aussi du théâtre, elle partagera l'affiche des  "Monologues du vagin" avec les actrices Astrid Veillon et Sara Giraudeau.



N° 2

Face 1
Un premier amour ( Vic - Valade)
Deux enfants au soleil (Ferrat - Delécluse)
Poly-Polisson (Hajos - Lebrail)
Les amours de Norvège (Seggian - F. Lai - Bizet Manjol)

Face 2
Le petit bonhomme (Datin - Vidalin)
Tu tiendras cent mille étoiles (Crolla - Danzas)
Et maintenant  (Bécaud - Delanoë)
Si, mon amour (Qafner - Hagen - Datin - Vidalin)

Isabelle Aubret
secours

vendredi 19 août 2016

Die Original Hits

Super 20 - 1981

Compilation de titres assez inconnus où qui n'ont pas laissé de grands souvenirs dans la mémoire collective. A part les vrais hits : Boney M, Elton John, Grace Jones et Aneka, bien des titres des autres artistes, au demeurant connus pour certains, sont des deuxièmes couteaux, si ce n'est plus. C'est comme ça que Debbie Harry, Hazel O'Connor, Kelly Marie ne nous offrent pas le meilleur, mais des titres moins connus, qui s'écoutent quand même avec plaisir. Il faut bien dire, qu'une bonne partie des chansons sont des productions "made in Germany" et qu'ils pourraient faire partie de l'émission d'Andy Borg, dite de  "Schlagerparade" qui infeste, pollue,  nos postes de télévisions. Bon c'est une spécialité des chaînes de langues allemandes, bien nullossssss. (si vous ne connaissez pas, je vous assure que vous évitez le "bien ringard").



Seite 1
Boney M.- Malaika (trad Suaheli/Bearb - Farian - Reyam)
G.G. Anderson - Mama Lorraine (Dietrich - Busse)
A La Carte - River Blue (Hendrik - K. van Haaren )
Elton John - Nobody wins (JP Dréau - G. Osborn)
Kelly Marie - Love Trial (Yellowstone - Voice - Swain - Jolley)
Trix - C'est La Vie (T. Winter)
Eruption - You (You Are My Soul) (G. Williams)
Le Angeli - Hello Mr. Businessman (B. Mohrie - P. Unwin - J. Daansen - P. Roselund)
Joe Dolce Music Theatre - If You Want to Be Happy (Guida - Royster)
Boney M. - Consuela Biaz (Farian - Courage - O'Hara)

Seite 2
Bernie Paul - Hot Line (Vonficht - Ricanek - Bischof-Fallenstein)
Keith Marshall - Only Crying (K. Marshall)
Grace Jones - I've Seen That Face Before (Libertango) (A. Piazzola - N. Delon)
O.R.S. - Who Built The Pyramids (Rudek - Pietsch)
Jona Lewie - Louise (We Get It Right) (J. Lewie)
Ultravox - All Stood Still (B. Currie - C. Cross - W. Cann - M. Ure)
Hazel O'Connor  (Cover Plus) We're All Grown Up (H. O'Connor)
The Teens - New York (S. Benson - Styx - Burrows)
Aneka - Japanese Boy (B. Heatlie)
Debbie Harry - Backfired (N. Rodgers - B. Edwards) 

  (1981)

jeudi 18 août 2016

Kent Valley

Vous avez dit Valley ?

Kent Valley c'est la seule chose dont on est certain, c'est qu'il s'est donné ce nom d'artiste, si artiste il a été. Un drôle de disque plagié sur un thème classique, sorti en 1974, et qui a connu un petit succès aux USA, un comble. Moi, j'avais oublié cette scie au fond de mon armoire, et c'est avec plaisir que je vous le propose aujourd'hui. Je devais être en plein tripe de musique psudo-classique pour oser acheter ce genre de production, pas bonne du tout !


1) Rise eagle rise (Harper - Schaefer d'après Verdi)
2) Piano by the sea (Schaefer)
Kent Valley