samedi 9 juillet 2016

Elton John

Sir Elton on the rock's

Elton John revient aux origines en 1979 avec sa reprise, très rock n' roll, du classique de C. Berry et en propose une version très sympa. Il réenregistrera ce titre avec une autre entame, que je trouve moins bonne que celle du 45 tours. La face B est une composition de P. Bellotte, entre-autre, faisant du Giorgio Moroder et on dirait une chanson des Three Degrees, tout ça pour vous dire que le résultat est assez navrant, car ce style de Disco allemand, ne convient pas à Elton, Je proposerai un autre post avec un Elton remixé pour les discos (beaucoup mieux fait) plus tard.


1) Johnny B. Goode (C. Berry)
2) Thunder In The Night (P. Bellotte - M. Hoffman)
 Elton John

8 commentaires:

  1. Loin d'être le meilleur du Sir... Même sa reprise est bancale....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dur dur d'être un chanteur, si je suis d'ac avec toi pour la face B, j'aime assez la A, mais bon il a bien fait de rester dans ses propres compos et son style, je préfère.

      Supprimer
  2. C'est sa plus mauvaise période, celle ou Taupin ne collabore pas. Un album aux accent discos avec Belotte. The Victim Of Love sera même un petit succès en boîte ! Il reviendra plus tard avec Taupin vers ce qu'il fait de mieux...
    Je pense que Elton, lui-même, préfère mettre cette période entre parenthèses comme une récré un peu too much et opportuniste puant !!
    C'était l'époque ou certains artistes "rock" sortaient leur TRUC disco !!
    Triste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis tout à fait d'accord avec toi, cette période ne doit figurer dans son "best of", plutôt son "worst of" et comme il a travaillé avec des allemands (j'ai rien contre) ces titres pourraient figurer sur un "wurst of"

      Supprimer
  3. Ca mouline à vide. Il n'est pas convaincu, donc pas convaincant.
    On est loin de la reprise survolté de Johnny Winter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment deux approches totalement différentes de cette chanson, si Winter respecte l'esprit rock pour y ajouter sa couleur, Elton essaye de se l’approprier sans y arriver vraiment.

      Supprimer
  4. sympa à écouter mais sans plus. Mon morceau préféré de cette époque reste "Victim of love". Je me suis toujours demandé comment Elton qui sait composer par lui-même en est venu à se faire composer ses titres...peut être qu'il pensait avoir du succès en boîte à cette époque en faisant du disco avec Bellotte, le collaborateur de Moroder...mais c'est vrai qu'Elton perd en style. Ca sonne effectivement très 3 Degrees. Qui sait. Peut être qu'en pleine période disco Elton n'avait plus d'inspiration pour composer lui-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate que quelques années plus tard, ce disque provoque toujours une réaction mitigée, c'est peu de le dire

      Supprimer