vendredi 29 juillet 2016

Bill LaBounty

Bounty un goût de paradis

Bill LaBounty connaîtra le succès en Europe avec ce single "Livin'it up" (1982) contrairement aux USA où il passera assez inaperçu. Malgré le renfort, dont il s'est entouré, pensez : David Sanborn (saxe) (pour moi le meilleur que j'ai eu le plaisir de rencontrer au MJF) Steve Lukather (guitar) et Jeff Porcaro (drums) du groupe Toto. Les choristes pas mal non plus : Patti Austin - Jennifer Warnes  et James Taylor (entres autres). La face b "Look Who's Lonely Now" sera repris DIVINEMENT par la merveilleuse "Randy Crawford" (vous avez compris, je l'adore). 




1) Livin' it up (B. LaBounty - B. Mann - C. Weil)

2) Look Who's Lonely Now (B. LaBounty - R. Freeland)

Bonus : Randy Crawford - Look who's lonely now



Bill LaBounty

6 commentaires:

  1. Oups ! Dans un blind test j'aurai dit que c'était Christopher Cross pour "Livin' it up". Je connais l'air, mais je ne savais pas que c'était d'un certain Bill Labounty. A présent je sais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a quand même fait de très beaux albums, j'aime assez ce style "west coast".

      Supprimer
  2. Christopher Cross est la première chose qui me soit venue à l'idée en entendant l'intro...
    Ensuite lorsque j'ai voulu commenter...Le Jo ma brûlé la politesse sur ce coup là ! Bien vu !
    Avec des requins de studio comme les "Toto's" flingueurs on est dans la belle prod. Déjà à l'époque de "Silk Degrees" en 76 de Boz Scaggs c'était dans l'air !
    Je ne connaissais pas mais belle pioche, chapeau et je plussoie un maximum ! ;-)))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boz Scaggs, voilà une belle référence, je vais me mettre à la recherche de son 45 tours, que je possède, ou plus ! de mémoire "What Can I Say" très bon.

      Supprimer
  3. Je connaissais ce titre. Par contre, sa phot ne correspondait pas à l'image que je me faisais du chanteur.
    La reprise de Randy Crawford est effectivement superbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Randy Crawford que nous avons le plaisir de croiser régulièrement au MJF car c'est une habituée de ce festival.

      Supprimer