dimanche 26 juin 2016

Blood, Sweat & Tears

Le jour où ...j'ai découvert le Jazz-rock cuivré

B S & T (ah les groupes avec des noms à rallonges) arrive sur nos ondes dans le courant des années 60, avec ce single "And When I Die" 1968 et pour moi, c'est tout de suite, le coup de foudre. Le son du groupe est absolument innovateur (les cuivres). Pas de rengaine yéyé, non de la musique de Qualité seulement. Il est clair que c'était agréable de découvrir d'autres sonorités et en plus, quand je me suis payé le disque, j'ai eu cette délicieuse surprise de tomber sur un picture-disc avant l'heure (psychédélique). Bien des années plus tard j'ai fait le pas vers les LP du groupes (un peu plus d'argent de poche) et malgré que la formation de base à beaucoup évolué, l'esprit, l'empreinte musicale est restée la même.





1) And When I Die (L. Nyro)
2) Sometimes In Winter (S. Katz)
B.S.T

4 commentaires:

  1. Belle pièce que ce vinyle...
    J'ai toujours eu du mal avec B.S.T que je trouve un peu trop soul(ant) à mon goût. Je préfére nettement les cuivres de Chicago dans un contexte nettement plus rock. Mais à l'époque, je pense qu'il devait y a avoir la même rivalité entre leur fans...
    Pour info, "Blood, Sweat and Tears" est une référence à un discours célèbre de Churchill lorsqu'il devint Prime Minister en Mai 40. L'expression exacte est "Blood, Toil, Tears and Sweat" (Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel puits de connaissance, mais comme j'aime pas choisir j'adorais aussi Le Chicago Transit (va mieux merci) Autorithy

      Supprimer
    2. J'apprécie les deux également. La sophistication ne m'a jamais dérangé, tant que ça reste mélodique.

      Supprimer
    3. Je vois que nous avons tous des goûts musicaux assez larges...on devrait faire un post avec quelque chose qui nous fait vraiment hurler (de rire)..

      Supprimer